Tire, tire la lirette – 20 juillet 2012

Conseil aux aspirants députés : tenez-vous au-dessus de la mêlée électorale, là où la vérité respire mieux.

Les bons journaux, les bonnes revues, les bons livres vivifient les qualités intellectuelles et morales du lecteur; pas les feuilles de chou. Les abonnés des feuilles de chou ne peuvent pas le comprendre. Investissez dans les feuilles de chou.

Le pouvoir change la perspective : Le Québec indépendant, présidé par Amir Khadir, interdira aux ambassadeurs de porter des souliers.

Ah! les partis politiques! S’ils pouvaient ne pas revenir!

Athènes, au temps de Périclès (Ve siècle) : le véritable gouvernement est la Boulè, dont les 500 membres sont tirés au sort. Ce serait sous Périclès qu’Athènes connut ses années les plus glorieuses. Que diriez-vous de tirer au sort les députés de nos assemblées nationales?

Conscients que leur décision de rendre possible la réouverture de la mine d’amiante Jeffrey n’allait pas améliorer le bilan de santé des populations indienne, chinoise, etc., MM. Jean Charest, Clément Gignac, Raymond Bachand et Yves Bolduc (médecin à temps partiel ou en congé prolongé), tous décideurs éminents du Parti libéral du Québec, au pouvoir actuellement, ont favorisé la création de Transports [sic] médical de l’Amiante, une entreprise dont tout le matériel, y compris les ambulances, a été fabriqué au Québec (l’exploitation de l’amiante a toutes sortes de belles retombées économiques dont doivent se réjouir les Québécois). À noter que M. Lehouillier, député libéral de Lévis, a promis de faire moins de vélo et de prendre le volant d’une ambulance de temps en temps. La photo fait voir une ambulance prête à partir vers le premier nouveau malade de l’amiante, qu’importe où il est (les ambulances sont équipés d’un parfait GPS).

Véhicule de Transports (sic) médical de l’Amiante

Crédit photo : Roger Martel, 2012