Le monde regorge de beautés. Exemple : Mirbojoli, gentil coquiqui, le pseudo-langage des chansons enfantines.

(Pseudo-langage : langage qui n’a pas de sens.)
 
Le bal des souris
Dans un salon, tout près d’ici,
Dans un salon tout près d’ici
L´y-a-t-un’ société de souris
Gentil coquiqui, coco des moustaches
Mirbojoli, gentil coquiqui.
 
L´y-a-t-une société de souris,
Qui vont au bal toute la nuit,
Gentil coquiqui, coco des moustaches
Mirbojoli, gentil coquiqui.
 
Qui vont au bal toute la nuit,
Au bal et à la comédie :
Gentil coquiqui, coco des moustaches
Mirbojoli, gentil coquiqui.
 
Au bal et à la comédie,
Le chat sauta sur les souris,
Gentil coquiqui, coco des moustaches
Mirbojoli, gentil coquiqui.
 
Le chat sauta sur les souris,
Il les croqua toute la nuit
Gentil coquiqui, coco des moustaches
Mirbojoli, gentil coquiqui.
 
Il les croqua toute la nuit,
Le lendemain tout fût fini,
gentil coquiqui ,
Coco des moustaches, mirbo joli,
Gentil coquiqui.
 
 
Darlindo
À la Tête des Corbeaux1,
– Darlindo darlindodo –
Y avait un beau château,
Beau château, beau château.
 
L’enfant y monta tantôt,
– Darlindo darlindodo –
À cheval sur un chevreau,
Un chevreau, un chevreau.
 
Avec son petit chapeau,
– Darlindo darlindodo –
Pour y quérir des gâteaux,
Des gâteaux,des gâteaux.
 
Il monta tant haut, tant haut,
– Darlindo darlindodo –
Qu’on n’voyait plus le hameau,
Le hameau,le hameau.
 
Bien avant d’être au château,
– Darlindo darlindodo –
De fatigue tombe le chevreau,
Le chevreau,le chevreau.
 
Il prie le roi des corbeaux,
– Darlindo darlindodo –
De le prendre sur son dos,
Sur son dos, sur son dos.
 
Croa, croa, croa. lui dit l’oiseau,
– Darlindo darlindodo –
Et l’enfant n’y fait qu’un saut,
Fait qu’un saut, fait qu’un saut.
 
Il part, mais un louveteau,
– Darlindo darlindodo –
Se jette sur le chevreau,
Le chevreau, le chevreau.
 
Et l’enfant pleura tant haut,
– Darlindo darlindodo –
Qu’on l’entendit du château,
Du château, du château.
 
Qu’as-tu joli damoiseau,
– Darlindo darlindodo –
Qu’ tes beaux yeux pleur(ent) à seaux,
Pleur(ent) à seaux, pleur(ent)à seaux.
 
Vois j’a itué le louveteau,
– Darlindo darlindodo –
Et sauvé ton blanc chevreau,
Blanc chevreau, blanc chevreau.
 
« Tais-toi voici des gâteaux,
– Darlindo darlindodo –
Et retourne à ton hameau,
Ton hameau, ton hameau. »
 
Le voilà dans son berceau,
– Darlindo darlindodo –
Qui grignote ses gâteaux,
Ses gâteaux, ses gâteaux.
 
1. Montagne au nord de Bussang, en Lorraine.

Répondez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.