Les Méganticois reçoivent un cadeau du Chairman of the Board, The Montreal, Maine & Atlantic.

En guise de cadeau du Jour de l’An, Monsieur Edward A. Burkhardt, Chairman of the Board, The Montreal, Maine & Atlantic, a annoncé aux citoyens de Lac-Mégantic que sa compagnie utiliserait désormais des locomotives pouvant se transformer instantanément en pompe à incendie, si jamais c’est nécessaire (naturellement, M. Burkhardt a pris soin d’assurer à son auditoire qu’une catastrophe comme celle du 2013 ne se reproduira pas, propos salués par maints applaudissements des membres de nombreuses Chambres de commerce présentes).

locomotive servant de pompe a incendie_accident ferroviaire

Savez-vous que le Chairman of the Board, The Montreal, Maine & Atlantic, pratique l’art vocal et qu’il adare les chansons de gore. M. Burkhardt enseigne même le chant, c’est un spécialiste de la musique qui dévale rapidement ainsi que des signes qui indiquent une élévation ou un abaissement de tons dans le courant d’un morceau, signes mieux connus sous le nom d’accident. Parolier à ses heures, le Chairman of the Board, The Montreal, Maine & Atlantic, a écrit Dans l’train pour Mégantic, une idée que lui a apportée le souffle de l’explosion de son train dans le cœur de Lac-Mégantic; en exclusivité, je vous en présente les premiers vers :

Tchou, tchou

Dans l’train pour Mégantic

Le conducteur avait débarqué

Hélas y avait des explosifs

Et l’train filait cent mille à l’heure

Pauvres gens de Mégantic

Boum, boum

Pauvres gens de Mégantic

Rappel 

« Le 6 juillet 2013, vers 1 h 14, un train de 72 wagons-citernes transportant du pétrole brut et de 5 locomotives de la compagnie Montreal, Maine & Atlantic déraille dans le centre-ville de Lac-Mégantic. Cinq wagons-citernes explosent et un incendie ravage la ville, forçant l’évacuation d’environ 2 000 personnes. Le 19 juillet 2013 , La Sûreté du Québec confirme son bilan de 47 morts notant que cinq corps n’avaient pas été retrouvés. » (Wikipedia, http://fr.wikipedia.org/wiki/Lac-M%C3%A9gantic)

« Lac-Mégantic – La course folle d’un train en flammes aura fait de Lac-Mégantic une ville en deuil, qui se retrouve à souffrir en même temps toutes sortes de morts: disparition de dizaines de victimes []; dévastation totale d’un centre-ville historique; économie touristique grevée et des gens sans emploi, sans maison; jusqu’à une grande fragilité environnementale, les déversements de pétrole ayant porté atteinte à la majesté du lac et la rivière qui se trouve à son embouchure.

« Désolation. C’est devenu le maître mot utilisé à la ronde par plusieurs depuis qu’un train de la Montreal, Maine and Atlantic Railway Inc. a littéralement enflammé le cœur de la ville vers 1 h samedi, dans une série d’explosions à la force destructrice. Il exprime tant la détresse des proches des disparus, évalués par les autorités à environ quarante, que l’ampleur du sinistre urbain, municipal, environnemental et historique. » (Marie-Andrée Chouinard , Lac-Mégantic, ville dévastée, le Devoir, 8 juillet 2013, http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/382465/lac-megantic-ville-devastee)

Note 1 : La French Language Version du site web de l’entreprise The Montreal, Maine & Atlantic ne compte qu’une dizaine de lignes en français. D’où l’utilisation dans ce texte de Chairman of the Board, The Montreal, Maine & Atlantic.
Note 2 : L’illustration es tirée de la revue La Science et la Vie, tome 1, numéro 1, avril 2013, p. 83.

Roger Martel (le Passeur de la Côte)

Répondez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.