Grave désaccord au sein du conseil d’administration de la Société d’histoire régionale de Lévis : des administratrices disent une chose, le président les contredit.

Lévis (Québec), le 13 février 2014

Société d’histoire régionale de Lévis

Monsieur Vincent Couture, président, Lévis (Québec)

Monsieur le président,

Allez-vous rétablir la vérité? Allez vous dire haut et fort à tout le monde, notamment à tous ceux qui ont été trompés par des déclarations de membres du conseil d’administration de la Société d’histoire régionale de Lévis (SHRL) et de l’un des membres honoraires de la SHRL, allez-vous déclarer publiquement, Monsieur Couture, que rien ne prouve que la « cage » trouvée par hasard dans Internet par Madame Claudia Mendez Ishii, vice-présidente de la SHRL, est la « cage » dans laquelle le cadavre de La Corriveau a été exposé à Lévis au dix-huitième siècle. Allez-vous rétablir la vérité ou laisser la fausseté courir? Il me semble que vous n’avez pas le choix! À mon avis, vous n’avez pas le choix, vous devez rétablir la vérité.

Savez-vous, Monsieur Couture (vous me permettrez d’utiliser ici une expression familière), que vous avez l’air fou actuellement. Pourquoi? Parce que vous présidez le conseil d’administration de la SHRL, parce que des membres de ce conseil affirment que la « cage » trouvée par Madame Mendez Ishii est la cage dans laquelle le cadavre de La Corriveau a été exposé, et parce que vous, oui, vous! vous avez écrit un texte qui a été publié dans le site web de la SHRL et dont l’un des éléments a été repris dans le journal Le Peuple Lévis, un texte dans lequel vous vous trouvez à contredire carrément lesdits membres de votre conseil d’administration.

Déclarations de deux administratrices de la SHRL

Vlan ! La vice-présidente, Claudia Mendez Ishii, affirme avoir trouvé la cage qui a servi à exposer le cadavre de La Corriveau.

Capture d’écran 2014-02-13 à 13.44.20 - Version 2

Article de Mylène Moisan, Le Soleil, 31 juillet 2013

Vlan ! La trésorière, Évelyne Fortier, dit la même chose que Claudia Mendez Ishii. 

Cage Corriveau_Par E Fortier_Seigneurie de L no 128 printemps 2013 - Version 2

Évelyne Fortier, article paru dans La Seigneurie de Lauzon (revue de la SHRL), numéro 128, printemps 2013

Vlan ! Un membre honoraire de la SHRL, Claude Genest, prétend à son tour que la « cage » américaine es bien celle qui a été utilisée pour exposer le cadavre de la pauvre Corriveau. 

cage Corriveau_Par  C Genest Journal de L 27-11-2013

Claude Genest, La fin de la légende, article publié dans Le Journal de Lévis, 27 novembre 2013, p. 24

 

Mais le président, Vincent Couture, les contredit carrément. Vlan !

Permettez-moi de vous rafraîchir la mémoire, Monsieur Couture. Le texte dont je parle et que vous avez écrit s’intitule Invitation du président, Marie-Josephte Corriveau (1733-1753), Commémoration à Lévis; on le trouve à cette adresse : http://www.shrl.qc.ca/dossiers.php?archive=2013&article=149&contenu=150 (c’est dans le site web de l’hebdomadaire Le Peuple Lévis, édition du 2 octobre 2013, que l’élément susmentionné a été reproduit, comme le montre une capture d’écran pus loin dans la présente). Dans ce texte, vous dites ceci :

« Le conseil d’administration de la Société d’histoire régionale de Lévis (SHRL) a le plaisir de vous annoncer que la cage qui pourrait se révéler être celle de La Corriveau sera exposée en exclusivité au Centre de congrès et d’expositions de Lévis (CCEL), du 3 au 6 octobre prochain [2013]. »

(En passant, c’est étrange que l’on fasse autant de cas d’une « cage » dont ne sait pas grand-chose : on ignore quand elle a été construite, on ignore même si elle a servi à quelque chose. Le Musée de la civilisation de Québec l’a dévoilée officiellement, et plus tard elle a été exposée au Centre de congrès et d’expositions de Lévis. Qui a payé les dépenses entraînées par ces activités? Encore les citoyens soumis à l’impôt et à des taxes, probablement.)

Donc, des membres de votre conseil d’administration et l’un de vos membres honoraires prétendent que la « cage » a bel et bien servi à exposer le cadavre de la pauvre Corriveau; vous, vous dites :

on n’a pas de preuves que la « cage » a servi à exposer le cadavre.

C’est toute la direction de la Société d’histoire régionale de Lévis qui a l’air fou! Vous sentez-vous bousculé, Monsieur Couture, par votre vice-présidente et par votre trésorière, et même par l’un de vos membres honoraires?

Il faudrait, Monsieur Couture, que vous fassiez une déclaration publique pour faire connaître la vérité, pour ramener à la raison les membres du conseil d’administration et le membre honoraire de la SHRL qui faussent la réalité, et pour rétablir la vérité.

Je vous prie, Monsieur le président, d’agréer mes salutations distinguées.

Roger Martel, ancien membre de la SHRL, Lévis

 

QUI DIT UNE FAUSSETÉ?

Post-scriptum

1

Je vous suggère de demander à ces grands partenaires de la Société d’histoire régionale de Lévis de vous aider à rétablir la vérité :

Ville de Lévis

Caisse populaire Desjardins de Lévis

Commission de la capitale nationale du Québec

Tourisme Lévis

2

Il serait bon que vous transmettiez la présente lettre à chacun des membres du conseil d’administration et au membre honoraire de la SHRL, c’est-à-dire à :

Madame Mendez Ishii, vice-présidente,

Madame France Desjardins, secrétaire,

Madame Évelyne Fortier, trésorière,

Monsieur Charles-Olivier Roy,

Monsieur Xavier Chambolle,

Monsieur Louis Hallé,

Monsieur Gilbert Samson, directeur général,

Claude Genest, membre honoraire.

3

Il faudrait que les partenaires de la SHRL qui ont été mêlés de près ou de loin à des activités entourant la découverte d’une « cage » par Madame Claudia Mendez Ishii (déménagement de la cage au Québec, dévoilement de la cage au Musée de la civilisation de Québec, exposition à la gare intermodale de Lévis du 21 juin au 29 septembre 2013 et présentation publique de la cage au Centre de congrès et d’exposition de Lévis du 3 au 6 octobre 2013), il faudrait, dis-je, que ces partenaires soient informés par la SHRL de la position actuelle du conseil d’administration de la SHRL concernant la question de la « cage ». D’après des sources que j’ai consultées, ces partenaires sont ou il y aurait au nombre des partenaires :

Ville de Lévis

Tourisme Lévis

Caisse populaire Desjardins de Lévis

Centre de congrès et d’expositions de Lévis

Commission de la capitale nationale du Québec

Musée canadien des civilisations

Association des Corriveau d’Amérique

Musée national des beaux-arts du Québec

Musée royal 22e Régiment

Répondez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.