La publicité : C’EST ASSEZ !

Belair Direct Publicité en 2014 Intact Publicité en 2014 Trivago Publicité en 2014

 

CES DERNIERS MOIS, COMBIEN DE FOIS LES QUÉBÉCOIS ONT-ILS VU À LA TÉLÉ LES MESSAGES PUBLICITAIRES DE CES TROIS BARBARES ?

 

L’État canadien accepte que des entreprises décervèlent les citoyens !

Les citoyens passifs s’imaginent-ils que la télé ne pourrait pas être autre ?

 

 

bande de caves c'est assez

 

 

« La publicité […], pour arriver à ses fins, doit décerveler les citoyens. Ceux-ci ne sont plus que des consommateurs qu’il faut manipuler, transformer en foule docile, à qui l’on veut faire prendre des vessies pour des lanternes. Cet objectif est naïvement avoué par l’usage d’une expression dont le cynisme éhonté n’est plus perçu tant elle est utilisée : « améliorer l’image de marque ». Il ne s’agit plus d’améliorer la réalité des produits offerts par une grande entreprise sous une marque commune, mais la perception floue qu’en ont les acheteurs. »

Albert Jacquard – 1925-2013 – J’accuse l’économie triomphante – 1995   Cité au http://www.toupie.org/Citations/Publicite.htm (La Toupie)

« La « civilisation » du jean, du coca-cola et du McDonald’s a pour elle non seulement le pouvoir économique mais aussi le pouvoir symbolique qui s’exerce par l’intermédiaire d’une séduction à laquelle les victimes elles-mêmes contribuent. En faisant des enfants et des adolescents, surtout les plus dépourvus de systèmes de défense immunitaires spécifiques, les cibles privilégiées de leur politique commerciale, les grandes entreprises de production et de diffusion culturelle, et spécialement de cinéma, s’assurent, avec l’appui de la publicité et des médias, à la fois contraints et complices, une emprise extraordinaire, sans précédent, sur l’ensemble des sociétés contemporaines qui s’en trouvent comme infantilisées. »

Pierre Bourdieu – 1930-2002 – Contre-feux 2, 2001   Cité au http://www.toupie.org/Citations/Publicite.htm (La Toupie)

« La publicité, au contraire [de la communication], ne fait que rester dans le titre. C’est le registre de la propagande, qu’elle soit politique ou commerciale. Elle cherche à enfermer dans une communication superficielle, fondée sur le martelage de slogans et d’images. Elle veut engendrer des « conduites réflexes » et repousser le discours de la raison. Partant du même point, elle est finalement l’antithèse d’une volonté de communiquer une réflexion profonde cherchant à dépasser les apparences ou les émotions. »

Vincent Cheynet – né en 1966 – Le choc de la décroissance – 2008, page 75   Cité au http://www.toupie.org/Citations/Publicite.htm (La Toupie)

« Quelle dictature a fait autant de propagande pour son chef ou ses principes que nos démocraties en font pour la marchandise ? Un slogan publicitaire ne transmet-il pas aussi un message idéologique, une injonction à se comporter selon des règles fixées par d’autres en fonction de leurs intérêts ? »

Armand Farrachi – Petit lexique d’optimisme officiel – Page 55 – Fayard – 2007   Cité au http://www.toupie.org/Citations/Publicite.htm (La Toupie)

 

Photo  « Vous êtes pas écœurés de mourir bande de caves ! C’est assez ! » Paroles du poète Claude Péloquin (né en 1942) inscrites sur la murale du Grand Théâtre de Québec (1970). La murale a été créée par Jordi Bonet (1932-1979).