La Société d’histoire régionale de Lévis, la Ville de Lévis et la faute

Nous sommes le mardi 28 avril 2015; c’est un jour important, à Lévis (Québec). Mais on ne sait pas ce qui va se passer. Grand suspens !

On sait que la Société d’histoire régionale de Lévis se réunit en assemblée générale au Club de golf de Lévis…

La Société devra-t-elle annoncer, ce serait malheureux et la deuxième fois en peu de temps, que le conférencier invité n’a pas pu se rendre à Lévis ? Au menu, y aura-t-il du vin et deux ou trois des quatre cents fromages du Québec ? Qui paiera les dépenses ?

Dans la salle Arnold Palmer, Jack Niklaus, Tiger Wood ou Francis Ouimet, est-ce un grammairien qui occupera le plus beau fauteuil ? Lui demandera-t-on de corriger le travail du secrétaire de la Société ? (Le texte du secrétaire est reproduit ci-dessous.)

Surtout, le conseil d’administration de la Société, c’est-à-dire la personne qui porte le titre de président, l’archiviste Vincent Couture, le diplômé en histoire Claude Genest, le juge Clément Samson, etc., diront-ils pourquoi ils continuent de publier dans le web ce message :

« Dans un premier temps, en collaboration avec Les Musées de la civilisation de Québec nous présentons l’exposition « La Corriveau, au-delà de la légende », en présence de l’artéfact original. Cette exposition, une première canadienne, sera l’unique occasion de voir cet objet légendaire et de prendre la mesure des tragiques événements survenus en 1763. / Pour l’occasion, Claudia Méndez, vice-présidente de la SHRL, présentera l’histoire de cette trouvaille par notre société d’histoire en octobre 2011 sous la forme d’une expo-conférence. » (http://www.shrl.qc.ca/2013/09/la-cage-de-la-corriveau-a-levis/)

Diront-ils pourquoi ils continuent de publier dans le web ces autres messages, toujours affichés dans le Web le 19 avril 2015, des messages qui ont induit en erreur la population et les médias. :

M.-J. Corriveau Photo 1 Gare int 2013-07-15  130 - Version 2

La Société d’histoire régionale de Lévis écrit ceci :

« En 2011, la Société d’histoire régionale de Lévis a retrouvé à Salem la cage en fer (exosquelette) ayant servi à exhiber son corps. »

M.-J. Corriveau Expo au Centre_7 110 - capture du 19-04-2015

M.-J. Corriveau Expo au Centre_2 - capture du 19-04-2015

M.-J. Corriveau Expo au Centre Mendez 3 Couture Deschenes capture du 19-04-2015 - Version 3

M.-J. Corriveau expo au Centre 1 capture du 19-04-2015 - Version 2

M.-J.  Corriveau SHRL ds les médias 1 -capture du 19-04-2015 M.-J.  Corriveau Expo au Centre_9 - capture du 19-04-2015

 

M. Claude Genest, diplômé en histoire et membre honoraire de la Société d’histoire régionale de Lévis, et les autres personnes de la Société qui ont dit ou laissé dire que l’objet que Mme Mendez Ishii avait affirmé avoir trouvé par hasard dans le Web était à coup sûr la structure utilisée en 1763 pour montrer en public la criminelle Marie-Josephte Corriveau, ces personnes, dis-je, ont commis une faute inconcevable : rien, absolument rien ne prouvait que ladite structure était authentique; un comité dit scientifique formé par les Musées de la civilisation de Québec doit se prononcer à ce sujet depuis un certain temps, il ne l’a pas encore fait, le fera-t-il après les révélations sur sa surprenante composition ?

P.-S. Si le maire de Lévis, M. Gilles Lehouillier, participe à l’assemblée, ce soir, il pourrait dire à l’assistance pourquoi il ne demande pas à la Société d’histoire régionale de Lévis de rendre des comptes à la Ville (qui a été son partenaire pour la réalisation de ses expositions sur Marie-Josephte Corriveau), et pourquoi la Ville continue de subventionner généreusement la fautive. Le maire doit rendre des comptes lui aussi, aux citoyens (qu’il s’entête à appeler clients).

* Texte du secrétaire de la Société d’histoire régionale de Lévis publié dans Facebook (https://fr-ca.facebook.com/SHRL76) :

L’AGA 2015 de la SHRL, aura lieu demain, mardi 28 avril à 19h au Club de Golf de Lévis, 6100 Boulevard Guillaume Couture (Anciennement Boulevard de la Rive-Sud), à Lévis. L’assemblée est ouvert au public, mais seul les membres de la SHRL auront le droit de vote.

Après l’Assemblée, M.Yves Hébert, prononcera une conférence sur Sire Étienne Paschal Taché, Père de la Confédération.

Nous vous demandons, S.V.P de bien vouloir apporter vos documents que vous avez reçu par courriel ou par la poste, nous en aurons en quantité limité sur place.

À demain.