L’ONU soppose catégoriquement au transfert forcé de Bédouins palestiniens par Israël.

L’ONU soppose catégoriquement au transfert forcé de Bédouins palestiniens par Israël.

L’humanité de l’État israélien

Extrait :

20 mai 2015 – Deux hauts responsables des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient ont exprimé mercredi leur profonde inquiétude face à la mise en œuvre rapide du plan israélien consistant à transférer des Bédouins palestiniens de leurs communautés actuelles au centre de la Cisjordanie.

Dans un communiqué de presse conjoint, le Coordonnateur humanitaire de l’ONU pour le territoire palestinien occupé, James Rawley, et le Directeur des opérations de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) en Cisjordanie, Felipe Sanchez, ont rappelé les réserves formulées à ce sujet par l’Organisation dans un rapport datant du mois de mars 2015.

Dans ce rapport, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, se disait préoccupé par le fait que les « plans de transfert de milliers de Bédouins et d’éleveurs […] puissent également être liés à l’expansion des colonies de peuplement [israéliennes]. Les Bédouins et les éleveurs font face à un risque de transfert forcé, ce qui est une violation grave de la quatrième Convention de Genève, ainsi que de multiples droits de l’homme ».