Visite à Sainte-Justine, dans Bellechasse, en juin 2015.

01 Ste-Justine Eglise 26-06-2015 - 07

La population catholique de Sainte-Justine appartient à la communauté chrétienne formée de Saint-Magloire, Sainte-Sabine, Saint-Camille, Saint-Cyprien et Sainte-Justine. Cette communauté fait partie du diocèse de Québec.

SAINTE-JUSTINE

Source : Commission de toponymie du Québec, http://www.toponymie.gouv.qc.ca/CT/toposweb/fiche.aspx?no_seq=279887

Origine et signification

Si cette municipalité porte le nom de la paroisse qui lui a donné naissance dans Dorchester, elle a d’abord été érigée en 1869 à titre de municipalité du canton de Langevin, parce que son territoire faisait partie à la fois des cantons de Langevin et de Ware. Proclamé en 1862, le canton de Langevin célèbre les mérites de sir Hector-Louis Langevin (1826-1906), homme politique québécois, député du comté de Dorchester d’alors en 1858 et ministre des Travaux publics du Canada (1879-1891). En 1891, la municipalité du canton de Langevin cesse d’exister par suite de l’érection de la municipalité de la paroisse de Sainte-Justine – statut modifié en celui de municipalité en 1993 –, laquelle reprend la dénomination de la paroisse fondée en 1860 par des gens en provenance de Saint-Charles-de-Bellechasse, Sainte-Claire, Saint-Anselme, Beauceville, et érigée canoniquement en 1890. Étant donné que cette dernière a été desservie par les Pères Trappistes de 1862 à 1872, on l’a d’abord identifiée comme la paroisse de Notre-Dame-de-la-Trappe-du-Saint-Esprit. Le nom de Sainte-Justine évoque Marie-Justine Têtu (1833-1882), fille du lieutenant-colonel de la Milice et marchand de Québec, Charles-Hilaire Têtu. Elle a épousé, en 1854, sir Hector-Louis Langevin, député de Dorchester (1857-1867) à la Chambre d’assemblée du Canada-Uni, circonscription à laquelle appartient Sainte-Justine. Maire de Québec en 1858, il sera l’homme fort des Conservateurs québécois sous l’Union et après 1867. Malgré un sol pierreux peu propice à l’agriculture, la vocation agricole et forestière se révèle caractéristique de l’économie locale. Située à 100 km de Lévis, à l’extrémité sud-est de l’ancien comté de Dorchester, à une quinzaine de kilomètres à l’est de Lac-Etchemin, Sainte-Justine voit son relief composé de buttes et de collines aux pentes peu accentuées, sur le plateau appalachien. Les Justiniens comptent deux gloires locales dont ils sont fiers à juste titre, Gatien Lapointe (1931-1983), poète au verbe chatoyant, auteur, entre autres, de l’Ode au Saint-Laurent (1963) et Roch Carrier, romancier né en 1937 dont l’ouvrage le plus célèbre est La Guerre, yes sir! (1968).

Source : Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie paru en 1994 et 1996 sous la forme d’un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d’un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.

02 Ste-Justine Chapelle 26-06-2015 - 1

Il y a deux chapelles à Sainte-Justine (Sainte-Anne et Sacré-Coeur). Elles ont été érigées en 1921.

03 Ste-Justine rue Principale 26-06-2015 - 04

Rue Principale

05 Ste-Justine rue Royer menant à St-Cyprien 26-06-2015 - 06

Rue Royer, pendiculaire à la rue Principale. Elle mène à Saint-Cyprien.

04 Ste-Justine Centre civique 26-06-2015 - 09

Le Centre civique abrite entre autres la Bibliothèque Roch-Carrier. – Deux écrivains célèbres du Québec ont vu le jour à Sainte-Justine : Roch Carrier et Gatien Lapointe.

Gatien lapointe – Voir : http://stejustine.net/indexFr.asp?numero=201&numero2=7 (par Vicky Lapointe, auteure du site PATRIMOINE, HISTOIRE ET MULTIMÉDIA, https://tolkien2008.wordpress.com/portfolio/). Madame Lapointe, historienne, est née à Sainte-Justine. Voir aussi : http://www.litterature.org/recherche/ecrivains/lapointe-gatien-282/. – 

ROCH CARRIER
Voir http://www.litterature.org/recherche/ecrivains/carrier-roch-112/.

LE SITE HISTORIQUE DES PÈRES TRAPPISTES

11 Ste-Justine Peres trappistes 26-06-2015 - 42

La municipalité de Ste-Justine doit sa naissance à l’arrivée en 1862 d’un groupe de Pères Trappistes européens, chassés de leur pays par la révolution française. D’abord établis à Tracadie en Nouvelle-Écosse ils sont venus dans notre région en vue de l’implantation d’un premier établissement au Bas-Canada. Cette région frontalière venait en effet d’être rattachée définitivement à notre pays par le traité d’Ashburton-Webster, de 1841, fixant définitivement la frontière entre le Canada et les États-Unis

Avec la collaboration de l’Archevêque de Québec, du député du comté, Sir Hector Langevin, l’un des pères de la Confédération, et du curé et de quelques paroissiens de Sainte-Claire, ils se sont établis sur un vaste terrain de 800 acres immédiatement à l’est du village actuel de Ste-Justine et y ont érigé un vaste monastère pouvant accueillir jusqu’à 80 religieux.

Ils étaient 4 au départ et leur nombre atteignait 40 vers l’année 1870. Ils ont été les premiers défricheurs de cette région qui était encore vierge à cette époque…

Source : Société du patrimoine de Sainte-Justine-de-Langevin. http://www.stejustine.net/Patrimoine/histoire.html

12 Ste-Justine Peres trappistes 26-06-2015 - 32 - Version 2

trappe esprit saint sainte-justine V 1875 Source BANQ

Chez les Pères Trappistes de Sainte-Justine – Document tiré du site de Vicky Lapointe, https://tolkien2008.wordpress.com/tag/sainte-justine/

13 Ste-Justine Peres trappistes Bâtiments 26-06-2015 - 48

14 Ste-Justine Peres trappistes 26-06-2015 - 47

15 Ste-Justine Peres trappistes 26-06-2015 - 29

16 Ste-Justine Peres trappistes Mémorial 26-06-2015 - 46

MÉMORIAL DES TRAPPISTES

Érigé en hommage aux fondateurs du premier établissement trappiste en Bas-Canada, le Mémorial des Trappistes voisine le site archéologique où s’élevait, au milieu du 19e siècle, le monastère de Notre-Dame de la Trappe du Saint-Esprit  dont subsistent quelques artefacts et objets usuels. (Source : http://www.stejustine.net/indexFr.asp?numero=)

17 Ste-Justine Peres trappistes 26-06-2015 - 33

18 Ste-Justine Peres trappistes 26-06-2015 - 34

19 Ste-Justine Peres trappistes 26-06-2015 - 30

20 Ste-Justine Peres trappistes 26-06-2015 - 32

21 Ste-Justine Peres trappistes 26-06-2015 - 38

22 Ste-Justine Peres trappistes 26-06-2015 - 52

23 Ste-Justine Peres trappistes 26-06-2015 - 01

Photos prises par Roger Martel (le Passeur de la Côte) en juin 2015