Philippe Couillard : Une volonté contraire aux gestes | Le Devoir

Une volonté contraire aux gestes | Le Devoir.

Couillard Hypocrisie Devoir 9-07-2015

Une volonté contraire aux gestes

Québec veut réduire ses émissions de GES de 80%, mais sonde son potentiel pétrolier.

Le journal Le Devoir laisse clairement entendre que M. Philippe Couillard, premier ministre du Québec et chef du Parti libéral du Québec, manifeste de l’hypocrisie,

que M. Couillard dit oui, mais pense non,

que M. Couillard, dans un même discours, clame vouloir réduire les émissions de gaz à effet de serre au Québec, et déclare être prêt à plonger le Québec dans l’exploitation du pétrole, un projet incompatible avec sa supposée volonté de réduire les émissions de gaz à effet de serre, qui ont augmenté entre 2012 et 2013, où ça ? au Québec !

Extrait de l’article du Devoir écrit par Alexandre Shields :

« Québec est également favorable à l’exploration pétrolière et gazière sur le territoire québécois. […] Même le gaz de schiste est évoqué.

« En plus de financer des travaux d’exploration sur l’île d’Anticosti, le gouvernement a aussi annoncé récemment le dépôt d’un projet de loi qui marque une étape cruciale vers l’ouverture du golfe du Saint-Laurent aux projets pétroliers. Plus tôt cette année, il a aussi déposé un projet de loi pour s’assurer que la future cimenterie de Port-Daniel, qui sera un important émetteur de GES, échappe à une évaluation environnementale. »

(http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/444594/lutte-aux-emissions-de-ges-une-volonte-contraire-aux-intentions?utm_source=infolettre-2015-07-09&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne, 9 juillet 2015)