La une qui fait rire une seconde.

 

Santé annee bissextile coupée PLQ Devoir 30 07 2015

 

Pour comprendre :

« Déjà aux prises avec des compressions sans précédent, les hôpitaux doivent assumer un nouveau manque à gagner supplémentaire allant de 45 à 64 millions pour payer le personnel et le fonctionnement des établissements sur une journée de plus en raison de l’année bissextile, une dépense qui, contrairement aux années bissextiles précédentes, ne sera pas assumée par Québec. »

(Le Devoir, 30 juillet 2015, première page, http://www.ledevoir.com/societe/sante/446320/compressions-quebec-ne-financera-pas-les-hopitaux-le-29-fevrier?utm_source=infolettre-2015-07-30&utm_medium=email&utm_campaign=infolettre-quotidienne)