Le Musée de l’homme de Paris rouvre ses portes en octobre 2015. Images de son envolée de bustes.

Site web du Musée de l’homme : http://www.museedelhomme.fr

La chaîne vidéo du Musée de l’homme : http://www.dailymotion.com/stag/musee-de-l-homme/1

Vidéo sur l’envolée des bustes : http://www.dailymotion.com/video/x39n801_evelyne-heyer-l-incroyable-diversite-humaine-presentee-au-musee-de-l-homme_news (durée : environ une minute)

Page sur le moulage sur vivant, sur nature : http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-detaillee/article/a-fleur-de-peau-le-moulage-sur-nature-au-xixe-siecle-4183.html?S=&tx_ttnews%5BbackPid%5D=649&cHash=1352bf7b5f&print=1&no_cache=1& (A fleur de peau. Le moulage sur nature au XIXe siècle.)


Source : http://www.hominides.com/html/lieux/musee-de-l-homme.php

Hominidés Les évolutions de l’homme

La Galerie de l’Homme

La Galerie de l’Homme est à la fois la colonne vertébrale du musée, mais également l’objet principal du bâtiment. L’homme sous tous ses aspects biologiques, génétiques, culturels et bien sûr anthropologiques. La galerie est immense puisqu’elle se déploie sur 2 500 m2 et sur 2 niveaux reliés visuellement par une cascade de bustes humains. Plus de 100 bustes montrent la diversité de d’Homo sapiens à travers le monde tel que le voyait l’explorateur du XIXe siècle, mais aussi 15 sculptures en bronze Charles Cordier.

Galerie de l’homme Bustes de cire du musée de l’homme

Au premier plan une représentation de l’homme de l’âge de pierre. Impressionnante cascade de bustes de toutes les couleurs pour montrer la diversité humaine

Qui sommes-nous ?

La première partie de la visite interpelle le visiteur sur ce qui fait l’homme mais aussi ce qui nous différencie des autres espèces animales. Notre corps, nos organes, notre génome sont-ils très spécifiques à notre espèce. ? Dans le règne animal nous distinguons-nous particulièrement par nos possibilités créatives, notre empathie, nos cultures, notre langage très sophistiqué ?

La différenciation des sexes fait-elle partie des particularités de l’espèce Homo sapiens ?

D’où venons-nous ?

Pour en savoir plus sur l’homme il faut étudier les ancêtres d’Homo sapiens ? Tous les hominidés qui se sont multipliés, succédés, rencontrés pendant 7 milliards d’années ne se doutaient pas que nous allions examiner leurs crânes et tibias avec autant d’attention ! Pour reconstituer son arbre généalogique Homo sapiens doit, parfois à partir d’un petit bout d’os ou d’ADN (Homo Denisova ) , identifier les espèce et ses caractéristiques. Le buisson de nos origines n’est pas encore totalement défini, mais le sera-t-il jamais ?

Où allons-nous ?

Nous sommes maintenant plus de 7 milliards d’habitants sur la planète. Notre espèce s’est répandue sur tous les continents, détruisant petit à petit les plus fragiles des écosystèmes et exploitant sans vergogne toutes les ressources. Une prise de conscience se développe qui interroge sur les capacités de la planète à se régénérer, les impacts de l’Homme sur le climat, la faune, la flore. Avec les avancées de la médecine et de la technique notre espèce peut-elle encore évoluer ? Nous assistons à la création de mondes artificiels (villes, mégalopoles…) ou l’homme à un rapport de plus en plus lointain avec la nature en opposition avec des pays dont la principale occupation est de chercher de l’eau…

Plus de 100 bustes montrent la diversité d’Homo sapiens à travers le monde tel que le voyait l’explorateur du XIXe siècle, mais aussi 15 sculptures en bronze Charles Cordier.

1 galerie-de-l-homme MUsée de l homme Paris 2015

3 hominidés bustes-hommes Musée de l homme 2015

4 bustes-hommes Musée de l homme Paris 2015