Les plantes médicinales de l’apothicairesse de l’Hôtel-Dieu de Québec. Brunch-conférence de la Société québécoise d’histoire de la pharmacie le dimanche 21 février 2016, à Québec.

Brunch-conférence de la Société québécoise d’histoire de la pharmacie le 21 février 2016, à Québec.

 

Invitation

Vous êtes cordialement invités à un brunch suivi d’une conférence donnée par Ariane Blanchet-Robitaille, conservatrice au Musée des Augustines. Elle fera un retour dans la petite histoire du jardin de l’apothicairesse du Monastère des Augustines.

À mettre à votre agenda.

Coordonnées

Dimanche 21 février de 10:30 jusqu’à 13:30

Lieu : Université Laval, Pavillon Desjardins au Cercle ( 4e étage)

Stationnement gratuit sous le pavillon Desjardins

Tarifs:

Membres de la SQHP : 25 $

Autres: 30$

LE BRUNCH DE FÉVRIER

Le jardin des plantes médicinales de l’apothicairesse de l’Hôtel-Dieu de Québec

Le sujet

Au temps de la colonie , les Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec soignaient les premiers colons et les membres des Premières Nations avec les plantes médicinales qui poussaient dans le jardin du monastère. L’apothicairesse maîtrisait la connaissance des plantes qui guérissent et elle savait les faire pousser en Nouvelle-France , ne pouvant compter que sur un apport annuel des essences et plantes de la mère patrie. Ariane Blanchet-Robitaille partagera avec nous la petite histoire du jardin de l’apothicairesse . Elle nous fera connaître le rôle important de ces herboristes qui devaient voir à un approvisionnement en remèdes pour les besoins croissants de la colonie. Quelles étaient les plantes essentielles à la pharmacopée de l’époque ? Comment se préparaient les remèdes ? Qu’est-ce que l’on recevait de la France pour se soigner à Québec ? Quels étaient les secrets de cette culture de plantes médicinales ?

Notre conférencière

Ariane Blanchet-Robitaille est titulaire d’un baccalauréat intégré en sciences historiques et études patrimoniales ainsi que d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en muséologie de l’Université Laval. Elle a collaboré à différents projets d’exposition et est impliquée dans le projet du Monastère des Augustines depuis 2011.

Inscription

Réservation obligatoire.

On peut payer sur place.

Par courriel à la SQHP au

sqhp@pha.ulaval.ca d’ici le 17 février 2016.

Pour en savoir plus sur le brunch-conférence de la SQHP, allez au :

http://www.sqhp.pha.ulaval.ca/activites/programmation-annuelle-des/21-fevrier-2015-jardin-de.html

Site web de la Société québécoise d’histoire de la pharmacie :

http://www.sqhp.pha.ulaval.ca

 

Augustines Hotel-Dieu Québec plantes-medicinales

Au temps de la colonie, les Augustines de l’Hôtel-Dieu de Québec soignaient les premiers colons et les membres des Premières Nations avec les plantes médicinales qui poussaient dans le jardin du monastère.