« C’est avoir une mauvaise conscience que d’être trop large dans sa conduite. »

EXTRAIT DE : Abbé J. Berthier (1840-1908), M. S. [missionnaire de La Salette], Le Prêtre dans le ministère de la prédication, ou Directoire du prédicateur en chaire et au saint tribunal et recueil de sermons, second volume, 7e édition, Grave (Hollande), Institut de la Sainte Famille, 992 pages (NIHIL OBSTAT 11 juillet 1913)

( Jean Berthier (1840-1908), missionnaire de Notre-Dame de la Salette; fondateur des missionnaires de la Sainte Famille )

De la conscience_abbe Berthier_p 345 b

« … c’est avoir une mauvaise conscience que d’être trop large dans sa conduite. (…) Ceux qui ont la concience large avalent l’iniquité comme l’eau, ils ne voient de mal à rien. (…) Où n’en peut pas venir cette fausse conscience ? elle fait le mal en se persuadant qu’il n’y a pas là de mal. »