L’affaire de la « cage de la Corriveau », les Musées de la civilisation à Québec et la Société d’histoire régionale de Lévis : cherchez l’erreur intellectuelle!

L’affaire de la « cage de la Corriveau », les Musées de la civilisation à Québec et la Société d’histoire régionale de Lévis : cherchez l’erreur intellectuelle!

Par Roger Martel, 29 février 2016

Cage Corriveau texte de SHRL 2 oct 13  - Version 2

Il est honteux que la Société d’histoire régionale de Lévis ait publié le message ci-dessus le 2 octobre 2013.

Pourquoi, honteux?

Parce que le message diffusé le 2 octobre 2013 affirme que la « cage » qui sera présentée au Centre de Congrès de Lévis dans les jours suivants est la « vraie » « cage », celle qui a servi à montrer la dépouille de M.-J. Corriveau à la population en 1763; faire une telle affirmation, c’était induire les gens en erreur. En octobre 2013, les Musées de la civilisation n’avaient pas encore demandé à des experts d’examiner la cage; comment pouvait-on déclarer, comme la Société d’histoire régionale de Lévis, que la cage qui allait être présentée à la population au Centre de congrès en octobre 2013 était la « vraie » « cage »?

Qui a entendu les Musées de la civilisation, partenaire de la SHRL, pester contre la SHRL?

Dans un communiqué publié le 9 novembre 2015, les Musées de la civilisation disent : « Au cours de 2014 (2014 !), quatre experts se sont penchés sur l’objet [la « cage » trouvée aux États-Unis] et l’ont analysé selon leur champ respectif de compétences. D’abord, l’historienne Catherine Ferland […] les experts en forge traditionnelle, Youri Harvey et Martin Dauphinais […] à ces avis, s’ajoute celui de Jérôme Morissette, expert en conservation et analyse des métaux ».

L’erreur intellectuelle est toute trouvée! Malheureusement, elle a induit en erreur, elle continue d’induire en erreur. Qui a vu un correctif, qui a entendu des excuses?