Si le ridicule faisait rosir, de quelle couleur serait le maire de Lévis, Gilles Lehouillier?

Regardez cette page publicitaire que les dirigeants de la ville de Lévis (et le parti politique du maire, Lévis Force 10) se sont offertes dans le quotidien Le Soleil le 9 février 2015 :

 

Levis Lehouillier Pub Le Soleil 09-02-2015
Le Soleil, 9 février 2015

 

Difficile à oublier, cette page! Parce que le maire, Gilles Lehouillier, en affichant son corps comme il le fait, se montre ridicule. Ridicule parce qu’il est inconvenant qu’une photo géante d’un maire figure dans une publicité portant sur le développement économique de sa ville ou sur tout autre sujet. Que peuvent bien apprendre les lecteurs sur le développement économique de Lévis en regardant la photo géante de M. Lehouillier? Rien. (Mais ils se demandent peut-être si M. Lehouillier ne s’aime pas un peu trop…)
En plus d’avoir été ridicule, le maire a été gaspilleur : sans la photo géante, la publicité aurait coûté moins cher, sans la couleur, nullement essentielle, la publicité aurait coûté encore moins cher.
L’an dernier, après avoir vu la publicité, je me suis dit qu’une personne de l’entourage de M. Lehouillier (un bon chef sait s’entourer de personnes qui ont du bon sens) allait avoir la bonne idée de lui faire savoir que la décision de mettre en vedette le corps du maire dans le message publié le 9 févier 2015 avait été une erreur. Je me suis trompé : le 24 février 2016, dans Le Soleil, le chef de Lévis Force 10 récidive :

 

Lehouillier Gilles_pub geante Soleil 24-02-2016_a
Le Soleil, 24 février 2016

 

Puisque M. Lehouillier semble mal entouré, je me permets, cette année, de lui conseiller d’éviter de se montrer ridicule et gaspilleur, et ce, même si je sais qu’il ne me remerciera pas (il a l’habitude de ne pas répondre à mes courriels; c’est peut-être pour ça que, quand il me rencontre, ses joues se teintent de rouge clair).

 

Roger Martel, citoyen de Lévis