L’historien François-Xavier Garneau (1809-1866) aujourd’hui : table ronde à Montréal le samedi 2 avril 2016.

La Société historique de Montréal présente

Les samedis de l ’histoire

Le samedi 2 avril 2016 à 14 h

François-Xavier Garneau (1809-1866) aujourd’hui

Une table ronde à l’occasion du 150e anniversaire de sa mort

Pointe-à-Callière, Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal

350, place Royale, salle polyvalente (mezzanine)

Vieux-Montréal

Entrée libre

À l’occasion du 150e anniversaire de la mort de celui qui est considéré comme notre premier historien national, une table ronde nous fera découvrir comment François-Xavier Garneau et son oeuvre constituent aujourd’hui des sujets de recherche vivants qui portent des interrogations pertinentes sur le passé, le présent et l’avenir. Madame Micheline Cambron, professeure au Département des littératures de langue française / CRILCQ de l’Université de Montréal sera l’animatrice de cette table ronde. Les participants seront :

Éric Bédard, professeur d’histoire à la TELUQ, auteur de Les réformistes dans lequel il fait une large place à F.-X. Garneau.

Yolande Grisé, professeure émérite de l’Université d’Ottawa. Directrice pendant 12 ans du Centre de recherche en civilisation canadienne-française, elle a codirigé, avec Paul Wyczynski, la publication de l’édition critique des Poésies de François-Xavier Garneau.

Patrice Groulx, historien, chargé de cours au Département des sciences historiques de l’Université Laval qui prépare une biographie de F.-X. Garneau

Maxime Raymond-Dufour qui prépare une thèse de doctorat en cotutelle (Université de Montréal /Paris IV) et qui s’intéresse à la nature du récit chez les historiens du XIXe siècle.

 

Métro place d’Armes ou Métro place Victoria

Ligne d’autobus 715, Vieux-Port/Vieux-Montréal, départ de la station de métro Berri-UQAM ou Peel ou Lucien-L’Allier

Les conférences de la Société historique de Montréal  ont lieu à Pointe-à-Callière grâce à un partenariat avec la Société du Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, Pointe-à-Callière.

 

Communiqué transmis par le Centre de recherche en civilisation canadienne-française (Université d’Ottawa)