Le monde regorge de beautés. Les yeux qu’on ne peut voir sans être amoureux, par exemple.

Arletty_yeux 2_1896 - Version 2

 

Les plaisirs sont doux

Poème de Charles d’Orléans (1394-1465)

Extrait

Les plaisirs sont doux

D’être au-près de vous, la belle.

Je soupire à vos genoux

Et je brûle d’amour pour vous.

Les plaisirs sont doux, demoiselle

D’être auprès de vous.

Peut-on voir vos yeux

Sans être amoureux, la belle,

Ils sont doux et gracieux,

Ils sont tout remplis de feu

Peut-on voir vos yeux, demoiselle,

Sans être amoureux.