La ville de Lévis encore prise la main dans le sac à tromperies : la chapelle miraculeuse qui ne l’est pas.

Lévis, le 9 juillet 2016

Monsieur Gilles Lehouillier, maire

Ville de Lévis (Québec)

 

Monsieur,

Vous savez sans doute que la ville de Lévis est cosignataire, avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec et la Société d’histoire régionale de Lévis, d’un feuillet intitulé « Une chapelle miraculeuse. La chapelle Sainte-Anne » (ce lieu se trouve rue Saint-Joseph, à Lévis). Il est incroyable qu’on ait pu rédiger et répandre à Lévis et probablement ailleurs au Québec un document publicitaire basé sur une affirmation infondée et trompeuse, que je vous rappelle, Monsieur le maire : « Saviez-vous, lit-on dans le feuillet, que : Deux miracles ont eu lieu dans cette chapelle lors de la fête de Sainte-Anne en 1893? »; « Saviez-vous, lit-on encore dans le feuillet, que : Suite à ces miracles, cette chapelle est devenue un lieu unique au Québec? » J’ai appelé le curé de la paroisse où se trouve la chapelle Sainte-Anne, Monsieur Paolo Maheux; il ne savait rien des prétendus miracles; c’est tout dire! Il est incroyable que la Ville de Lévis, le ministère de la Culture et des Communications et la Société d’histoire régionale de Lévis se soient unis pour diffuser un feuillet publicitaire mensonger, un document qui trompe les gens.

Monsieur le maire, vous le comprendrez, votre devoir vous impose de prendre immédiatement des mesures pour que la diffusion de ce feuillet cesse; il vous impose aussi de rétablir publiquement la vérité ainsi que de présenter rapidement des excuses à la population.

Ce message sera publié au www.lepasseurdelacote.com; votre réponse aussi, si vous me répondez.

Bien à vous,

Roger Martel, citoyen de Lévis

Pièce jointe : le feuillet mensonger.

 

LE FEUILLET TROMPEUR

 

chapelle-sainte-anne-miraculeuse SHRL brochure miracle 2016b

 

chapelle-sainte-anne-miraculeuse SHRL brochure miracle 2016a