Que l’archevêque de Québec démente publiquement les auteurs du feuillet intitulé « Une chapelle miraculeuse. La chapelle Sainte-Anne » !

Lettre à Monseigneur Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec

 

Lévis, le 9 juillet 2016

Monseigneur Gérald Cyprien Lacroix

Archevêché de Québec

2, rue Port-Dauphin

Québec (Québec), G1R 4R6

 

Monsieur,

Il y a quelques jours, à Lévis, au Bureau d’information touristique situé près de la gare fluviale, j’ai trouvé un feuillet intitulé « Une chapelle miraculeuse. La chapelle Sainte-Anne ». Le lieu en question est à Lévis, rue Saint-Joseph.

Le feuillet contient ces mots : « Saviez-vous que : Deux miracles ont eu lieu dans cette chapelle lors de la fête de Sainte-Anne en 1893? »; « Saviez-vous que : Suite à ces miracles, cette chapelle est devenue un lieu unique au Québec? »

J’ai appelé le curé de la paroisse où se trouve la chapelle Sainte-Anne, Monsieur Paolo Maheux : il ne savait rien des prétendus miracles. Vous, Monseigneur Lacroix, parmi vos connaissances sur votre diocèse, y a-t-il celle-ci : deux miracles se sont produits en 1893 dans la chapelle Sainte-Anne de la rue Saint-Joseph, à Lévis. Je serais surpris que vous répondiez dans l’affirmative : si des miracles avaient eu lieu il y a plus de 125 ans, tout le monde le saurait depuis longtemps.

Le diocèse de Québec ne peut pas tolérer que des personnes répandent une fausseté concernant l’un de ses anciens lieux de culte, et profanent ainsi ce lieu.

Je ne doute pas, Monsieur l’archevêque, que vous refuserez de laisser des personnes répandre une fausseté concernant l’un des anciens lieux de culte de votre diocèse et que vous protesterez contre la profanation de ce lieu.

Si le diocèse de Québec décidait de ne pas intervenir, il contribuerait à la diffusion de la fausseté, ce qui serait indésirable, vous en conviendrez.

Je vous demanderais de démentir publiquement les auteurs du feuillet intitulé « Une chapelle miraculeuse. La chapelle Sainte-Anne ».

Agréez, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

Roger Martel, citoyen de Lévis

 

P.-S. Le feuillet trompeur porte les « signatures » de la Société d’histoire régionale de Lévis, de la Ville de Lévis et du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Copie conforme : Monsieur Paolo Maheux, curé de la paroisse Saint-Joseph-de-Lévis.

Pièce jointe : feuillet intitulé « Une chapelle miraculeuse. La chapelle Sainte-Anne ».

 

chapelle-sainte-anne-miraculeuse SHRL brochure miracle 2016b

 

chapelle-sainte-anne-miraculeuse SHRL brochure miracle 2016a