Au Québec : Grève des juristes de l’État depuis le 24 oct. 2016

EXTRAIT

Grève des juristes de l’état

Assez, le mépris

Le Devoir, Antoine Robitaille 17 décembre 2016 |Antoine Robitaille | Québec | Éditoriaux

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/487349/greve-des-juristes-de-l-etat-assez-le-mepris

La grève générale illimitée des juristes de l’État ne fait pas la manchette. Mais lancée le 24 octobre, elle a de plus en plus d’effets sur le fonctionnement de l’État. Si l’Association des avocats et des notaires a fait des erreurs stratégiques au départ, ses membres ne méritent certainement pas de poireauter longtemps sur le trottoir après les Fêtes. Bref, d’être traités avec mépris par le gouvernement.

(…)

Pour le gouvernement et l’État, il y a plus que des désagréments. On a beaucoup insisté sur ces projets de loi promis, mais non déposés (pensons à celui des chiens dangereux) ou finalisés par des cadres (sur la métropole). Mais il ne faut pas oublier que les juristes sont les experts qui vérifient la légalité de l’action gouvernementale, de la sauvegarde de l’intérêt public. En passant, cela comprend les contrats !

Autrement dit, le gouvernement fonctionne presque sans conseil juridique depuis le 24 octobre. Depuis la même date, comment la ministre de la Justice Stéphanie Vallée remplit-elle son rôle de jurisconsulte du gouvernement ? Remarquez, cela explique peut-être certaines confusions publiques. Mais bon.

Source : Assez, le mépris | Le Devoir