Tournoi de hockey peewee de Québec – Février 2017

(En 1960 ) OUVERTURE DU PREMIER TOURNOI DE HOCKEY PEE-WEE DE QUÉBEC

Source : Bilan du siècle, http://www.bilan.usherb.ca/bilan/pages/evenements/1343.html

Échelonnée sur huit jours, la première édition du tournoi de hockey pee-wee de Québec connaît des débuts modestes. Au fil des ans, cette compétition accueillera les meilleures équipes du continent, permettant aux amateurs de la Vieille Capitale de voir de futures vedettes du hockey professionnel comme Guy Lafleur , Wayne Gretzky et Mario Lemieux .

Le tournoi de Québec développe même un volet international au cours des années 70 avec la participation de formations européennes et américaines. Les joutes qui se déroulent dans l’enceinte du Colisée de Québec déplacent des foules importantes et permettent à des milliers de jeunes hockeyeurs de vivre une expérience unique.

En référence: Le Soleil, 20 février 1960, p.18.

En complément: Patrice Fontaine, Dictionnaire La Presse des sports du Québec, Montréal, Libre Expression, p.301.

_________________________________________________________________

Photos prises par Roger Martel le 19 février 2017, au Centre Vidéotron

quebec-pee-wee-18-02-2017-10

quebec-pee-wee-18-02-2017-8

quebec-pee-wee-18-02-2017-22

quebec-pee-wee-18-02-2017-5

quebec-pee-wee-18-02-2017-24

Sur la patinoire, les peewees… Ailleurs, au Centre Videotron…

quebec-pee-wee-18-02-2017-32

quebec-pee-wee-18-02-2017-2

Une spectatrice tourne le dos à la patinoire. Quand elle sera un peu plus âgée, elle fera peut-être partie des joueuses : le tournoi peewee de Québec se féminise.

quebec-pee-wee-18-02-2017-14

_______________________________________________________________

LE MOT PEEWEE (PEE-WEE) UTILISÉ AU QUÉBEC

Source : Le grand dictionnaire terminologique (GDT) de l’Office québécois de la langue française, http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=26522569

peewee

Domaine Sport

Auteur Office québécois de la langue française, 2014

Définition Catégorie de joueurs âgés de moins de treize ans, dans une équipe de sport organisé.

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

peewee n. m.

Canada

benjamin n. m.

France

moskito n. m.

Suisse

Le terme peewee est un emprunt intégral à l’anglais qui est utilisé par de nombreuses organisations sportives locales et nationales et qui s’est généralisé dans l’usage au Québec et ailleurs au Canada. Les termes benjamin et moskito sont, quant à eux, uniquement employés en Europe.

Selon les rectifications de l’orthographe, le trait d’union est remplacé par la soudure dans les composés de formation onomatopéique ou dans les mots d’origine étrangère. De plus, comme tous les mots empruntés à d’autres langues, peewee suit la règle générale du singulier et du pluriel des mots français. On écrira donc : des peewees.

Au pluriel, on écrira : des moskitos.

II

Source : Gaston Dulong, Dictionnaire des canadianismes, nouvelle édition revue et augmentée, Québec, Éditions du Septentrion, 1999, p. 377. Première édition : 1989. (Dulong : ancien titulaire au département de linguistique de l’Université Laval)

PEEWEE n .m. (angl. Peewee) 1. Jouer de hockey de onze ou douze ans.Les peewees ont leur tournoi annuel international à Québec depuis 1960. 2. Hockey-peewee : hockey pour jeunes garçons de onze et douze ans.

LE MOT ANGLAIS PEEWEE

Source : A Dictionary of Canadianisms on Historical Principles, p. 554), ouvrage publié sous la direction de Walter S. Avis, Toronto, Gage, © 1991, p. 554

Peewee

  1. A player of the 8-12 age group in organized sports for boys.
  2. Lumbering an undersized log.1965 Western Wonderland April 22/1 :… the nine sorting categories [of logs]… are : hemlock, sawlogs… peewees… and lastly, boomsticks.

ÉTYMOLOGIE DU MOT PEEWEE

Source : http://www.etymonline.com/index.php?term=peewee

peewee (adj.) Look up peewee at Dictionary.com

1877, « small, tiny, for children, » a dialect word, possibly a varied reduplication of wee. Attested earlier (1848) as a noun meaning « a small marble. » (Baseball Hall-of-Famer Harold « Peewee » Reese got his nickname because he was a marbles champion before he became a Dodgers shortstop.) As a type of bird (variously applied on different continents) it is attested from 1886, imitative of a bird cry.

_________________________________________________________________

DES GRANDS ONT ÉTÉ SURNOMMÉS PEE-WEE

Pee-Wee Crayton, grand guitariste (Connie Curtis Crayton)

Pee-Wee Russel, grand clarinettiste (Charles Ellsworth Russell)

Pee-Wee Reese, grand joueur de baseball américain (Harold Henry Reese)