Brûlons vite ce drapeau du Québec !

Vite, brûlons le fleurdelisé de ce magasin de Lévis de la Société des Alcools du Québec !

 —

 

Mise au rebut du drapeau du Québec (aussi appelé fleurdelisé)

Si un drapeau est souillé ou lacéré, il doit être brûlé et non pas jeté.

(Source : Gouvernement du Québec, http://www.drapeau.gouv.qc.ca/drapeau/utilisation/utilisation.html)

 

 

Le fleudelisé arboré par un magasin de la Société des Alcools du Québec, à Lévis.

La Société des Alcools du Québec appartient à l’État du Québec.

Photo prise le 11 mars 2017.


Les peuples utilisent différents symboles pour affirmer leur identité : drapeaux, armoiries, emblèmes, sceaux, etc. Le drapeau figure d’emblée au premier rang pour ce qui est du pouvoir évocateur, ce qui explique que dans tous les pays on lui accorde égards et honneurs.

Ce pouvoir évocateur repose largement sur la capacité qu’il acquiert au fil du temps de rassembler une communauté autour d’aspirations communes et de symboliser l’identité même de cette communauté.

Vous trouverez dans cette section une présentation de l’histoire du drapeau du Québec, les grands principes à observer pour son déploiement de même que les spécifications techniques en vue de sa reproduction. Vous pourrez également télécharger des images du drapeau en divers formats.

(Source : http://www.drapeau.gouv.qc.ca/drapeau/drapeau.html)


Le drapeau du Québec, aussi connu ou désigné sous l’appellation « fleurdelisé », est un symbole ou emblème national comme le sont les armoiries, la devise (Je me souviens), la fleur de lys ainsi que les emblèmes floral (iris versicolore), aviaire (harfang des neiges) et forestier (bouleau jaune).