Usine de production d’eau potable Desjardins : 2 fois plus chère que prévu. – Demande au vérificateur général de Lévis.

COURRIEL ENVOYÉ PAR ROGER MARTEL À Monsieur Yves Denis, vérificateur général de la Ville de Lévis (Québec)

Lévis, le 6 avril 2017

Monsieur Yves Denis, vérificateur général
Ville de Lévis (Québec)

Monsieur le vérificateur général,

Selon votre rapport intitulé Usine de production d’eau potable Desjardins Rapport d’audit – Mars 2017, c’est en juillet 2007 que le conseil municipal de la Ville de Lévis a autorisé « le financement afin d’agrandir et de moderniser l’usine de production d’eau potable Desjardins (UPE Desjardins) » (page 3), et vos travaux d’audit « couvrent les transactions financières survenues entre janvier 2007 et novembre 2016 » (page 6).

Savez-vous si les vérificateurs généraux qui se sont succédés à la Ville de Lévis depuis l’autorisation du financement mentionné ci-dessus ont publié dans l’un ou dans plusieurs de leurs rapports annuels les résultats d’analyses des pratiques de gestion appliquées dans le cadre des travaux de construction de l’UPE Desjardins? Savez-vous s’ils se sont assurés que les règles d’octroi des contrats respectaient les lois et règlements en vigueur? Pourriez-vous me dire s’ils se sont assurés que la Ville de Lévis prenaient tous les moyens nécessaires pour acquérir les infrastructures relatives à l’UPE Desjardins avec un soucie d’économie? (1)

Savez-vous si les vérificateurs généraux qui se sont succédés à la Ville de Lévis depuis l’autorisation du financement mentionné ci-dessus ont parlé ailleurs que dans leurs rapports annuels présentés au conseil municipal du projet « Usine de production d’eau potable Desjardins » (projet qui comportait d’autres ouvrages, précisez-vous dans votre rapport Usine de production d’eau potable Desjardins Rapport d’audit – Mars 2017, page 1)?

Dans votre rapport Usine de production d’eau potable Desjardins Rapport d’audit – Mars 2017, Monsieur le vérificateur général, vous écrivez que les «infrastructures relatives à l’UPE Desjardins et à la distribution d’eau potable constituent le premier et le plus important investissement réalisé par la Ville depuis les fusions municipales » et que « la nouvelle Ville de Lévis en était à sa première expérience dans la réalisation de travaux d’une telle envergure » (page 3).

Étant donné que le projet « Usine de production d’eau potable Desjardins » était le plus important investissement réalisé par la Ville depuis les fusions, pensez-vous, Monsieur le vérificateur général, que la simple citoyenne et le simple citoyen de Lévis seraient justifiés d’être étonnés s’ils apprenaient que les vérificateurs généraux qui se sont succédés à la Ville de Lévis depuis l’autorisation du financement du projet « Usine de production d’eau potable Desjardins » n’ont pas effectué d’une manière suffisante la vérification des comptes, affaires, documents, etc., relatifs au projet « Usine de production d’eau potable Desjardins », n’ont jamais évalué d’une manière suffisante la rigueur de la gestion du projet? Ne pensez- vous pas qu’ils auraient d’autant plus raison d’être étonnés que, comme vous l’écrivez dans votre rapport Usine de production d’eau potable Desjardins Rapport d’audit – Mars 2017, « la Ville était mal préparée pour réaliser un chantier d’une telle envergure, n’ayant ni les ressources, ni l’expertise nécessaires pour assurer la gouvernance d’un projet semblable » (page 1)?

Je vous prie, Monsieur, d’agréer l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

Roger Martel, citoyen de Lévis 

 

P.-S. Cette lettre sera publiée au http://www.lepasseurdelacote.com. J’ai l’intention de publier votre réponse au même endroit.

(1) Extraits du rapport Usine de production d’eau potable Desjardins Rapport d’audit – Mars 2017 rédigé par Monsieur Yves Denis : « Le 27 septembre 2016, le conseil municipal de la Ville de Lévis […] mandatait le vérificateur général afin d’analyser les pratiques de gestion appliquées dans le cadre des travaux de construction de l’usine de production d’eau potable Desjardins (UPE Desjardins) […]. Le mandat visait également à s’assurer que les règles d’octroi des contrats respectaient les lois et règlements en vigueur à ce moment. […] L’objectif de l’audit consiste à déterminer si, afin de répondre à ses besoins en eau potable, la Ville de Lévis a acquis les infrastructures relatives à l’UPE Desjardins avec un souci d’économie. »