Tennis. La Coupe Banque Nationale à Québec. Images du 15 septembre 2017.

Images du 15 septembre 2017, et d’autres.

La Coupe Banque Nationale, Québec, 2017

Textes : Roger Martel

Photos : Roger Martel, sauf indication contraire.

 

 

Court du Pavillon d’éducation physique et de sport (PEPS)

de l’Université  Laval

 

 

 

 

 

C’est pas parce qu’on joue qu’on a pas le droit de s’amuser!

 

À vos marques, prêts, partez !

(L’Université McGill était représentée par un barbu.)

 

L’heure de la paie. À gauche, la joueuse en rouge regarde l’argent déposé dans sa main par la Banque Nationale et fait la moue;

la joueuse en blanc s’assure que le compte y est (elle vient d’un pays où on se méfie des banques). À droite, deux joueuses inquiètes.

 

Cherchez l’erreur.

 

 

(Traduction)

– As-tu passé une belle soirée avec ton Tabarklic?

– Il a vidé une caisse de bière et parlé de hockey. Je n’ai rien compris.

(Tabarklic est l’équivalent de homo quebecensis ou Québécois en slavlihk.)

 

La Belge Alison Van Uytvanck se demande comment elle devrait porter

sa bouteille d’eau à la bouche et à quelle vitesse elle devrait avaler l’eau

pour gaspiller le moins d’énergie possible. (Entre deux échanges avec son adversaire, Alison marchait d »un pas de sénateur fatigué.)

 

Au tennis, les principaux effets sont  : l’effet rétro, illustré ici

par l’athlétique Marguerite Yourcenar,

(Source :

 

et l’effet lift, illustré ci-dessous par une colorée inconnue.

(Source :

 

Cette joueuse a dû abandonner le tournoi, blessée au pied droit.

(Source :  http://www.bing.com/images/search?view=detailV2&ccid=ogdTrisk&id=2B991391DC4CB125F568492C74DBFF4FD2398FEB&thid=OIP.ogdTriskbvBk7jH6nXavgAEsEh&q=tennis&simid=608015161519899659&selectedIndex=34&ajaxhist=0)

 

Les joueuses et les joueurs de tennis ont le choix entre deux vivre-ensemble :

celui de la main ouverte et celui du poing fermé.

Le vivre-ensemble du poing fermé est utilisé par 98 % des garçons.

Les filles recourent toutes au vivre-ensemble de la main ouverte,

mais elles frappent beaucoup, beaucoup plus fort que leurs vis-à-vis du sexe fort.

(Source : : http://images.wisegeek.com/woman-hitting-tennis-ball.jpg)

 

L’HIVER, GARDEZ VOS RAQUETTES ACTIVES !

Dessin de Carelman, Catalogue des objets introuvables, Editions Balland.

 

Gai lon la, allons à la laverie, gai lon la, le tournoi n’est pas fini,

chante tout bas Alison Van Uytvanck en son for intérieur.

 

DERNIÈRE HEURE :

Alison a remporté la finale. Bravo, Alison !

Félicitations aux autres participantes !