Il serait beau que le Centre culturel islamique de Québec compatisse aux douleurs des chrétiens en terre d’islam.

Lévis, le 27 août 2018

Monsieur Mohamed Labidi, président

Centre culturel islamique de Québec (CCIQ)

2877, chemin Sainte-Foy, Québec G1V 1W3

Monsieur,

Le site web du (CCIQ) que vous présidez rapporte qu’une Jordanienne a été tuée par son père parce qu’elle s’était convertie à l’islam (https://cciq.org/2014/05/12/jordanie-une-femme-tuee-par-son-pere-pour-avoir-embrasse-lislam-2/); votre site web écrit que ce drame rappelle aux adeptes de l’islam « les douloureuses épreuves qu’ont dû affronter les premiers musulmans qui ont choisi de se soumettre à Dieu malgré les châtiments qu’ils encouraient par les négateurs ».

Le site web du CCIQ rappelle que le Coran, Livre sacré des musulmans, a été profané par des membres des Forces canadiennes. (https://cciq.org/2018/05/28/communique-de-la-tcom-du-25-mai-2018/)

Le site web du CCIQ écrit que « Les fidèles d’un centre islamique montréalais se disent soulagés par l’arrestation d’un homme sur le point de vandaliser le bâtiment [leur mosquée]». (https://cciq.org/2014/05/21/le-centre-islamique-respire-apres-larrestation/)

Vous avez parfaitement raison de revenir sur des actions condamnables qui ont malheureusement marqué les musulmans.

Me permettrez-vous, Monsieur Labidi, de vous dire que les catholiques du Québec apprécieraient beaucoup que vous compatissiez aussi, dans le site web du CCIQ, aux souffrances des chrétiens à qui un sort malheureux, voire affreux, est réservé en terre d’islam, chez des gens qui vénèrent le même Livre sacré que les musulmans du Canada. Il est malheureux que les membres du CCIQ ne fassent aucun cas des malheurs d’un grand nombre de chrétiens attribuables à leurs frères de l’étranger.

Par exemple, le CCIQ écrit que des musulmans vivant au Québec réclament le droit de porter des signes religieux. Le CCIQ n’a jamais parlé des chrétiens qui doivent subir le refus obstiné des musulmans d’Arabie saoudite de les autoriser à se construire une première église (les musulmans sont autorisés à avoir des mosquées au Québec). Au Québec, il y a environ 245 000 musulmans; en Arabe saoudite, il y a environ un million et demi de chrétiens, environ deux millions peut-être.

Je vous prie, Monsieur Labidi, d’agréer l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Roger Martel , citoyen de Lévis

faut détruire toutes eglses ds peninsue arabique - Version 2