À la recherche des États financiers du Tremplin. Lettre à M. Diarra.

 

Lévis, le 11 septembre 2018

Monsieur Elhadji Mamadou Diarra, président du conseil d’administration

Le Tremplin Centre pour personnes immigrantes et leurs familles

52, Côte du Passage, Lévis (Québec), G6V 5S7

Monsieur,

Auriez-vous la gentillesse de me dire où les citoyennes et citoyens de Lévis peuvent trouver les États financiers du Tremplin? Je ne les vois pas dans le site web du Tremplin; je ne les vois pas dans le Rapport annuel 2017-2018 du Tremplin. Le Tremplin reçoit beaucoup d’argent des citoyennes et citoyens de Lévis; ils prendront connaissance avec intérêt de ses États financiers.

Je viens de consulter deux autres rapports annuels du Tremplin : ils ne disent pas un mot des États financiers du Tremplin.

Je vais demander au directeur du Tremplin, M. Guillaume Boivin, de m’envoyer rapidement les derniers États financiers du Tremplin et ceux des trois ou quatre derniers exercices financiers.

La présente et votre réponse seront publiées au www.lepasseurdelacote.com. Je serai heureux de publier aussi, au même endroit, les États financiers du Tremplin que m’aura transmis M. Boivin.

Bien à vous,

Roger Martel, citoyen de Lévis

Membre de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ) de 1981 à 2007. Ancien employé du Bureau de la traduction du Gouvernement du Canada. Principal artisan (bénévole) de la publication de huit numéros de la revue trimestrielle de la Société d’histoire régionale de Lévis (2006-2008). Pendant douze ans (1986-1998), principal artisan (bénévole), après les élèves, du journal de l’école primaire Saint-Dominique de Lévis en qualité de père d’élèves, puis de parent d’anciens élèves. Membre fondateur de la Société québécoise d’histoire de la pharmacie. Travailleur bénévole au Tremplin Centre pour personnes immigrantes et leurs familles de 2013 à 2018.