Mise en ligne de photos du journal La Presse (Montréal)

 

Allez faire un tour chez Vicky Lapointe, qui nous parle de la mise en ligne de photos du journal montréalais La Presse.

Roger Martel, Lévis

 

https://tolkien2008.wordpress.com/2018/10/31/photos-du-journal-la-presse/

OCTOBRE 31, 2018 PAR VICKY LAPOINTE

Photos du journal La Presse

Le fonds de photos du journal La Presse est en cours de numérisation. La mise en ligne de ces photos sur le portail de BANQ a débuté.

 

 

Prière aux femmes et aux hommes intitulée Prière à Dieu

Prière à Dieu

 

Ce n’est plus aux hommes que je m’adresse ; c’est à toi, Dieu de tous les êtres, de tous les mondes, et de tous les temps : s’il est permis à de faibles créatures perdues dans l’immensité, et imperceptibles au reste de l’univers, d’oser te demander quelque chose, à toi qui a tout donné, à toi dont les décrets sont immuables comme éternels, daigne regarder en pitié les erreurs attachées à notre nature ; que ces erreurs ne fassent point nos calamités. Tu ne nous as point donné un cœur pour nous haïr, et des mains pour nous égorger ; fais que nous nous aidions mutuellement à supporter le fardeau d’une vie pénible et passagère ; que les petites différences entre les vêtements qui couvrent nos débiles corps, entre tous nos langages insuffisants, entre tous nos usages ridicules, entre toutes nos lois imparfaites, entre toutes nos opinions insensées, entre toutes nos conditions si disproportionnées à nos yeux, et si égales devant toi ; que toutes ces petites nuances qui distinguent les atomes appelés hommes ne soient pas des signaux de haine et de persécution ; que ceux qui allument des cierges en plein midi pour te célébrer supporte ceux qui se contentent de la lumière de ton soleil ; que ceux qui couvrent leur robe d’une toile blanche pour dire qu’il faut t’aimer ne détestent pas ceux qui disent la même chose sous un manteau de laine noire ; qu’il soit égal de t’adorer dans un jargon formé d’une ancienne langue, ou dans un jargon plus nouveau ; que ceux dont l’habit est teint en rouge ou en violet, qui dominent sur une petite parcelle d’un petit tas de boue de ce monde, et qui possèdent quelques fragments arrondis d’un certain métal, jouissent sans orgueil de ce qu’ils appellent grandeur et richesse, et que les autres les voient sans envie : car tu sais qu’il n’y a dans ces vanités ni envier, ni de quoi s’enorgueillir.

Puissent tous les hommes se souvenir qu’ils sont frères ! Qu’ils aient en horreur la tyrannie exercée sur les âmes, comme ils ont en exécration le brigandage qui ravit par la force le fruit du travail et de l’industrie paisible ! Si les guerres sont inévitables, ne nous haïssons pas, ne nous déchirons pas les uns les autres dans le sein de la paix, et employons l’instant de notre existence à bénir également en mille langages divers, depuis Siam jusqu’à la Californie, ta bonté qui nous a donné cet instant.

(Voltaire, texte reproduit par Roger Petit in Ouvres philosophiques. Extraits, Paris, Librairie Larousse, collection Classiques Larousse, © 1934

( imprimé en 1968), p. 76-77.- Prière à Dieu se trouve dans Traité sur la tolérance, essai de Voltaire publié en1763.)

Nouvelle-France – Le système seigneurial? Quel système seigneurial?

Le système seigneurial? Quel système seigneurial?

In HISTOIRE ENGAGEE, 2 OCTOBRE 2018

http://histoireengagee.ca/le-systeme-seigneurial-quel-systeme-seigneurial/

Par Allan Greer, professeur au département d’histoire de l’Université Mcgill

Ce texte a d’abord paru en anglais sur le site Borealia, A Group Blog on Early Canadian History

L’auteur dit vouloir pointer les « ouvrages de référence et manuels qui continuent de propager une image profondément erronée de la Nouvelle-France rurale sous la rubrique « système seigneurial », par exemple l’Encyclopédie canadienne : https://encyclopediecanadienne.ca/fr/article/regime-seigneurial/ ».

http://histoireengagee.ca/le-systeme-seigneurial-quel-systeme-seigneurial/

La première Fête de la Diversité à Lévis (Québec), 21-10-2018

 

 

Lévis, le 22 octobre 2018

Différences culturelles : parlons aussi des idées et des valeurs inadmissibles de l’Autre

Le 21 octobre 2018 la Ville de Lévis a présenté sa Fête annuelle de la diversité culturelle, « un grand événement populaire annuel, dit-elle avec Le Tremplin, Centre pour personnes immigrantes et leurs familles, visant à échanger et à mettre en lumière l’apport exceptionnel des personnes immigrantes à notre communauté ». Le 16 octobre 2018 le journal Le Devoir a publié Éloge des différences. Bon nombre des personnes qui crient Vive les différences! n’ignorent pas que les valeurs et les idées ne sont pas toutes admissibles; mais les entend-on s’inquiéter publiquement des valeurs ou des idées d’un groupe (des adeptes d’une religion, par exemple) qui s’opposent aux idées ou valeurs de la majorité de leurs concitoyens, quand les entend-on condamner les idées ou valeurs qui sont contraires aux lois du pays, qui ne respectent pas les droits humains et les libertés fondamentales, ou qui violent la Déclaration universelle de l’UNESCO sur la diversité culturelle, selon laquelle LA DÉFENSE DE LA DIVERSITÉ CULTURELLE « IMPLIQUE L’ENGAGEMENT DE RESPECTER LES DROITS DE L’HOMME ET LES LIBERTÉS FONDAMENTALES » (article 4). On ne dit rien de ces idées et valeurs insoutenables dans l’article Éloge des différences, qui mentionne toutefois qu’il y a au Québec des « Mouvances d’extrême droite anti-migratoires », qu’il y a eu au Canada des « criminels internats de l’assimilation forcée des autochtones », que « l’intégration à l’emploi des nouveaux arrivants » au Québec est un échec… Au Canada, l’Autre serait-il irréprochable? Au Canada, n’y a-t-il que les citoyens appartenant aux familles des nations Algonquiennes et Iroquoises ou à des familles très anciennes originaires de France, d’Angleterre, d’Irlande, d’Allemagne, qui prêtent à la critique?

Roger Martel, citoyen de Lévis d’accord avec cette affirmation de la Déclaration universelle de l’UNESCO sur la diversité culturelle : «  La défense de la diversité culturelle est un impératif éthique, inséparable du respect de la dignité de la personne humaine ».

 

 

 

 

 

 

 

Lévisiennes originaires de la Kabylie (Algérie)

 

 

 

 

 

Un objet publicitaire consacré au maire de Lévis et payé par les contribuables de Lévis

Lévis, le 21 octobre 2018

Ville de Lévis

Direction du greffe

Me Marlyne Turgeon

Courriel : levis@ville.levis.qc.ca

Madame,

Je vous demanderais de bien vouloir m’envoyer ou me donner autrement la possibilité de consulter les documents sur lesquels les élus et le personnel de la Ville de Lévis se sont basés pour que soit prise la décision de permettre l’utilisation de fonds de la Ville de Lévis pour régler la ou les factures concernant l’objet publicitaire qui a été fabriqué pour la Ville de Lévis et dont la photo se trouve ci-dessous.

 

 

Veuillez, Madame, agréer l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Roger Martel, citoyen et contribuable de Lévis

Le Tremplin Centre pour personnes immigrantes et leurs familles, organisme subventionné par la Ville de Lévis

Lévis, le 21 octobre 2018

Ville de Lévis

Direction du greffe

Me Marlyne Turgeon

Courriel : levis@ville.levis.qc.ca

Madame,

Je vous demanderais de bien vouloir m’envoyer ou me donner autrement la possibilité de consulter les documents que les élus et le personnel de la Ville de Lévis ont pu examiner dans le passé pour déterminer s’il serait correct et acceptable que la Ville de Lévis subventionne l’organisme Le Tremplin Centre pour personnes immigrantes et leurs familles, et ce, depuis que la Ville de Lévis subventionne cet organisme.

Veuillez, Madame, agréer l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Roger Martel, citoyen et contribuable de Lévis