Le maire de Lévis conseillerait-il à un ami gravement malade de commander un sondage auprès de la population pour savoir quel traitement il devrait exiger de ses médecins pour échapper à la mort? (Il y a un lien avec le 3e lien…)

 

Lévis, le 19 décembre 2018

Monsieur Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Hôtel de Ville, Lévis (Québec)

Monsieur,

Selon un sondage, en juin 2018, près de 80 % des habitants de Lévis et de Québec étaient favorables à la construction d’un nouveau lien de circulation routière entre leurs villes (le fameux « 3e lien »). Très réjoui, vous avez déclaré publiquement, Monsieur le maire : « On veut un troisième lien routier entre les deux rives. C’est-tu clair ou c’est pas clair? C’est ça qu’on veut. Arrêtez de tergiverser, arrêtez de tourner en rond, et passez à l’action » » (Radio-Canada, Appui massif à Québec et Lévis pour un 3e lien, selon un sondage, 27 juin 2018, https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1109628/nouveau-sondage-leger-3e-lien-routier-quebec-levis-consensus)

Aujourd’hui, 19 décembre 2018, Le Journal de Québec rapporte des paroles du Ministre responsable de l’Administration gouvernementale et président du Conseil du trésor, M. Christian Dubé, qui répondait à qui lui avait demandé « si la faisabilité du troisième lien était acquise » : « ce n’est jamais certain tant qu’on n’a pas les études pour le faire ». « CE N’EST JAMAIS CERTAIN TANT QU’ON N’A PAS LES ÉTUDES POUR LE FAIRE », a dit M. Dubé, qui a aussi dit, signale la journaliste Karine Gagnon, « qu’en bon gestionnaire, il allait attendre que cette étude soit présentée, car il fallait démontrer la faisabilité et les coûts ».

En juin 2018, Monsieur Lehouillier, sur quelles études vous êtes-vous appuyé pour réclamer la réalisation du « 3e lien »? Vous devez avoir pu lire attentivement des études rigoureuses et honnêtes pour devenir un partisan acharné du « 3e lien »; montrez-les à vos citoyennes et citoyens, ces études; écrivez-vous-même un texte (vos avez étudié le journalisme, n’est-ce pas?) pour essayer de convaincre les gens de Lévis que vous avez raison de demander avec insistance un « 3e lien ». Le sondage dont le résultat a été rendu public en juin 2018 n’est pas une étude, vous le savez bien. Les sondés ont fait savoir qu’ils aimeraient se déplacer plus facilement, plus rapidement, entre les deux rives; ils n’ont pas dit qu’ils pouvaient se substituer aux experts. Conseilleriez-vous à un ami gravement malade dont le décès vous affligerait de commander un sondage auprès de la population pour savoir quel traitement il devrait exiger de ses médecins pour échapper à la mort? Certainement pas!

Je vous prie, Monsieur le maire, d’agréer l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Roger Martel, citoyen de Lévis