Comprenons-nous bien! Des définitions de quelques mots de l’islam.

On trouve des définitions de quelques mots de l’islam au http://www.thucydidebn.com/realisations/comprendre/actu/11sept2001/print.htm. On les lira avec profit.

Extraits :

Etre Musulman = être de confession musulmane, adhérer à la foi islamique. (ATTENTION : dans cette acception, « islamique » ne signifie pas extrémisme. « Islamique » est un adjectif devant lequel on peut faire figurer des noms tels « Loi », « Foi », « Droit », « Culture », « Art », mais également « Mouvement » ou « Parti » (politico-religieux généralement), « Terrorisme »… D’où une certaine confusion !)

Musulman équivaut donc pour les autres religions à Chrétien, Juif, Bouddhiste…

Rappelons également que, par souci d’honnêteté intellectuelle et de respect de chacun, on ne doit pas confondre les personnes qui adhèrent à une religion, quelle qu’elle soit, avec ceux qui, au sein de ces mouvements religieux, professent des discours extrémistes (Cf. Fondamentalisme) !

Un Musulman n’est pas un islamiste (au sens politico-religieux du terme), de même que les « islamistes » ne représentent pas les Musulmans du monde.

Un parallèle pourrait être fait avec certains mouvements extrémistes Chrétiens ou Juifs, qui ne représentent pas leurs religions respectives, mais seulement l’expression d’une minorité.

– – – –

Il est important de faire la différence entre l’esprit d’une foi religieuse (l’islam ou le christianisme) et ce qu’une société (la société musulmane ou la chrétienté) en fait dans la pratique.

– – – –

La charia est « interprétée » différemment selon les cultures et traditions ancestrales propres à chaque société islamisée. Ainsi, malgré la rigueur imposée en 1979 en Iran lors de la Révolution islamique, on n’a jamais atteint dans ce pays cette « somme d’interdits » imposés en Afghanistan par les Talibans depuis 1996-1997.

– – –

L’intégrisme se caractérise par des conceptions intransigeantes, intolérantes et manichéistes (Occident = Satan), voire xénophobes ou meurtrières contre les Gens du Livre (Juifs et Chrétiens), pourtant respectés en Islam.

– – – –

RELIGION Ensemble de croyances ou de dogmes et de pratiques cultuelles qui constituent les rapports de l’homme avec la puissance divine (monothéisme) ou les puissances surnaturelles (polythéisme, panthéisme).