Signes. Contradiction à gauche.

 

Joseph Facal *, Gauchistes, expliquez-moi, Le Journal de Montréal, 16 mai 2019,

https://www.journaldemontreal.com/2019/05/16/gauchistes-expliquez-moi

* Ancien homme politique, docteur en sociologie (Paris IV, Sorbonne), professeur titulaire (Département de management, Hautes études commerciales, Montréal)

Cette gauche qui veut changer la langue parce qu’elle sert à fonder des rapports de domination collectifs nous demande ensuite de croire que les symboles religieux portés par un individu n’ont aucune autre portée que de témoigner de son identité personnelle.

Selon cette gauche, la langue et le crucifix du parlement ont une dimension collective, symbolique et dominatrice. Ils lancent un message collectif inapproprié.

Mais il n’y a, dit-elle, aucune dimension collective, symbolique et dominatrice dans un signe religieux individuel. Pas de message inapproprié, juste un choix personnel.

Si ce n’est pas une contradiction massive, je ne sais pas ce que c’est.