Islam – À Lévis (ville du Québec), on aime beaucoup la charia!

L’Assemblée nationale du Québec a rejeté la charia à l’unanimité;

le reste du Canada n’en veut pas;

beaucoup de musulmans voudraient s’en débarrasser.

Mais à Lévis, on aime la charia, on aime la loi divine de l’islam!

À Lévis (ville du Québec), on aime beaucoup la charia!

Le maire et les conseillers municipaux de la Ville de Lévis aiment la charia. Ils donnent de l’argent à un organisme, Le Tremplin. Le Tremplin utilise cet argent public pour mettre sur pied une activité, en collaboration avec la mosquée locale; au cours de cette activité l’imam Karim Elabed fait l’éloge de la charia devant quelques dizaines de personnes (ça s’est passé dans la chapelle désacralisée du Patro de Lévis). Curieusement, pour montrer l’islam tel qu’il est (c’est le but de l’activité), Le Tremplin et la mosquée ne permettent qu’à deux musulmans de prendre la parole : l’imam Elabed et une Québécoise convertie à l’islam (Le Tremplin s’assure ainsi qu’aucune critique ne visera l’islam et la charia). (Quand l’activité a été conçue le conseil d’administration du Tremplin, formé de cinq ou six personnes, comprenait au moins deux musulmans, dont M. Elhadji Mamadou Diarra, son président). L’argent des contribuables de Lévis (et du reste du Québec et du reste du Canada puisque les gouvernements du Canada et du Québec subventionnent eux aussi Le Tremplin, comme le fait aussi Centraide) a été employé pour faire de la propagande en faveur de l’islam. Honte au maire et aux conseillers municipaux de Lévis, qui ne cessent de subventionner Le Tremplin!

Lévis aime la charia. Le Patro aime la charia ou, du moins, ne trouve rien à redire au Coran, le livre saint de l’islam. Mais comment diable peut-il ne rien trouver à redire au Coran, lui qui veut être un « Milieu de vie où chaque personne est accueillie dans un esprit d’entraide propice à une éducation humaine et chrétienne » (http://www.211quebecregions.ca/record/QBC0621). Comment diable le Patro a-t-il pu accepter que dans ses murs des musulmans (dont des enfants) disent à haute voix pour les mémoriser des paroles comme Tuez les chrétiens, tuez les juifs? Car c’est bien ces paroles violentes et d’autres paroles tout à fait inacceptables qui ont retenti dans le Patro quand la mosquée de Lévis y louait un local pour assurer, a dit l‘imam Karim Elabed au Journal de Lévis, l’« éducation pour les jeunes avec l’apprentissage du Coran et de la religion » (https://journaldelevis.com/1120/Société_.html?id=76788). Honte aux dirigeants du Patro!

Centraide Chaudière-Appalaches aime la charia. En décembre 2019, elle a remis son prix Mérite, prix qui souligne « l’implication exceptionnelle d’un ou une bénévole œuvrant auprès du réseau des organismes qu’il soutient » (Journal de Lévis, 22-12-2019, https://www.journaldelevis.com/1298/%C3%80_la_une_aujourd_hui.html?), elle a attribué ce prix à M. Elhadji Mamadou Diarra qui préside le conseil d’administration du Tremplin et qui, on l’a vu, utilise Le Tremplin pour faire de la propagande en faveur de sa religion, l’islam, avec des fonds publics, et avec de l’argent donné à Centraide. Les dirigeants de Centraide Chaudière-Appalaches méritent qu’on les félicite! Félicitations, Centraide Chaudière-Appalaches!

L’hebdomadaire Le Journal de Lévis aime-t-il la charia? S’il ne l‘aime pas, il ne le dit pas, il ne le dira pas : parce qu’il pense ne pas pouvoir se passer de l’argent que lui procure la vente d’espace publicitaire à la Ville de Lévis, qui, elle, aime la charia. Je conseille vivement au Journal de Lévis de se fendre en quatre pour devenir indépendant!

Lévis aime la charia. Comment se fait-il qu’à Lévis tant de gens semblent trouver la charia aussi inoffensive qu’un Je vous salue Marie pleine de grâces, vous êtes bénie entre toutes les femmes, Amen. Candeur, angélisme? Ignorance (mais est-il possible que l’adulte québécois n’ait jamais entendu parler de l’inquiétude, de la peur, que l’islam crée un peu partout dans le monde, ou du rejet de la charia par tous les membres de l’Assemblée nationale du Québec?). Se pourrait-il que certains aient intérêt à « protéger » l’islam?

Roger Martel, citoyen de Lévis