Lettre au président du Conseil du trésor concernant l’agrandissement du Cégep Dawson (Québec)

EXTRAIT :

Monsieur le ministre, il est encore temps de renoncer à ce projet mal avisé, sans doute inscrit dans les plans du gouvernement en raison de sa volonté, fort compréhensible, de relancer l’activité économique paralysée par la pandémie de la covid-19. Nous osons penser que l’attachement à la langue française que vous et votre gouvernement ne cessez de redire vous conduira à revoir votre décision, et donc à retirer l’agrandissement du collège Dawson de la liste des projets mis en accélération, voire à suspendre le projet, même réalisé en mode normal. Après toutes les mesures de confinement qu’il a fallu prendre pour freiner des pans entiers de notre vie nationale, il serait malencontreux et funeste que la langue française subisse à son tour une forme de confinement par sa contraction dans l’enseignement supérieur au Québec. 

En espérant que vous saurez reconsidérer votre décision, nous vous prions, Monsieur le Ministre, d’agréer l’expression de nos sentiments les plus distingués.

Nicolas Bourdon,
professeur de littérature, Cégep Bois-de-Boulogne
Marc Chevrier,
professeur de science politique, Université du Québec à Montréal
Jacques Dufresne,
philosophe, éditeur de l’Encyclopédie de l’Agor