La chapelle de la Maison des Soeurs de la Charité de Saint-Louis de Lévis (Québec) et les vitraux de Guido Nincheri. Que deviennent-ils ?

Lévis, le 18 août 2017

Madame Dominique Malack

Ministère de la Culture et des Communications

Direction de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches

51, rue du Mont-Marie

Lévis (Québec) G6V 0C3

Madame la Directrice,

Nous n’entendons plus parler de la Chapelle de la Maison des Soeurs de la Charité de Saint-Louis (SCSL), rue Saint-Louis de France, à Lévis. Les Soeurs ont quitté cette maison l’automne dernier; quelques vitraux en ont été retirés, avons-nous appris. La Chapelle, comme la Maison, ne bénéficie pas d’un statut juridique en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

Le Ministère de la Culture et des Communications (MCC) s’est intéressé très rapidement au sort du Cyclorama de Jérusalem, après avoir appris que ses propriétaires cherchaient un acheteur. Le MCC a-t-il mesuré la valeur patrimoniale de la Chapelle?

La Chapelle de la Maison des SCSL a été élevée en 1929. Ses vitraux ont été réalisés en 1957 par Guido Nincheri, un artisan d’art qui a décoré plus de deux cents lieux de culte au Québec et ailleurs en Amérique du Nord, qui a exécuté près de deux mille vitraux, qui a introduit la technique de la fresque sur notre continent (source : Répertoire du patrimoine culturel du gouvernement du Québec), et dont l’oeuvre que certains déclarent être son chef-d’oeuvre se trouve au Québec, à l’intérieur de l’église Saint-Léon, à Westmount, dans un lieu historique national. En outre, depuis 1977, la chapelle est dotée d’un orgue – l’orgue, « cet instrument unique, conçu et construit en symbiose avec les lieux de culte [] instrument majeur dans l’histoire de la musique au Québec » (Hélène Michaud, chercheure en patrimoine, Continuité, no 91); cet organe a été fabriqué en 1960 par la « plus célèbre et la plus importante entreprise de facture d’orgues au Canada » (Encyclopédie canadienne), Casavant et Frères. Je laisse le soin aux experts de se prononcer : le Québec doit-il protéger la Chapelle de la rue Saint-Louis-de-France? Le gouvernement s’est-il posé cette question cette année, l’an passé, il y a deux ans, depuis la prise de la décision des Soeurs de quitter leur Maison?

Je vous prie, Madame la Directrice, d’agréer mes sincères salutations.

Roger Martel

Lévis

aster@videotron.ca

www.lepasseurdelacoe.com

P.-S. J’aimerais publier ce message et votre réponse au www.lepasseurdelacote.com.

– Photos de la chapelle : https://lepasseurdelacote.com/?s=Nincheri

 

Que deviendra la chapelle des Sœurs de la Charité de Saint-Louis, à Lévis (Québec)? Si elle était détruite…

DANGER ?

Que deviendra la chapelle des Sœurs de la Charité de Saint-Louis, à Lévis?

Il est possible qu’elle soit détruite.

 

En octobre 2016, les Soeurs de la Charité de Saint-Louis (SCSL) fermeront leur Maison de la rue Saint-Louis de France, qu’elles cherchent à vendre. À l’heure qu’il est, les Soeurs, les autorités municipales, le ministère de la Culture et des Communications du Québec, tout le monde ignore ce qu’il adviendra du grand ensemble architectural.

 

La Maison des SCSL renferme une chapelle élevée en 1929. Ses vitraux ont été réalisés en 1957 par  Guido Nincheri, un artisan d’art qui a décoré plus de deux cents lieux de culte au Québec et ailleurs en Amérique du Nord, qui a exécuté près de deux mille vitraux, qui a introduit la technique de la fresque sur notre continent (source : Répertoire du patrimoine culturel du gouvernement du Québec). Depuis 1977, la chapelle est dotée d’un orgue – l’orgue, « cet instrument unique, conçu et construit en symbiose avec les lieux de culte [] instrument majeur dans l’histoire de la musique au Québec » (Hélène Michaud, chercheure en patrimoine, Continuité, no 91). L’organe à vent de la chapelle a été créé en 1960 par la « plus célèbre et la plus importante entreprise de facture d’orgues au Canada » (Encyclopédie canadienne), Casavant et Frères.

 

Que deviendra la Maison des SCSL? À quelle destination devrait-elle être vouée? Que deviendront sa chapelle, ses vitraux, son orgue? Serait-il acceptable que la Maison soit détruite, avec sa chapelle? Les citoyens et les autorités compétentes devront répondre à ces questions. Il n’est pas trop tôt pour qu’ils retroussent leurs manches.

 

Roger Martel, citoyen de Lévis, juillet 2016

 

Je remercie la congrégation des Soeurs de la Charité de Saint-Louis de m’avoir fait visiter leur magnifique chapelle et de m’avoir autorisé à la photographier.

Roger Martel

 

Découvrez ou revoyez la chapelle des Sœurs de la Charité de Saint-Louis, à Lévis, grâce aux photos ci-dessous.

 

(Photos prises en juillet 2016 par Roger Martel.)

 

Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Ancienne Maison provinciale_Levis_17-07-2016_a2 - Version 2

L’hémicycle révèle la présence de la  chapelle.

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Nincheri_Levis_17-07-2016_12

Soeurs de la Charité de Saint-Louis, Vannes (ville française).

 

L’intérieur de la chapelle.

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Levis_Gloria Patri_17-07-2016_b

 

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_statues_Elisabeth_Levis_17-07-2016_b

 

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_statues_Levis_17-07-2016_c

 

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Est_Levis_17-07-2016_a

 

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Vu du jubé__Levis_17-07-2016_c

 

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Croix_Levis_17-07-2016_p16

L’orgue de Casavant et Frères

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_De l'autel à l'orgue_Levis_17-07-2016_a

 

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Jubé_Orgue__Levis_17-07-2016_e

 

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Orgue Casavant_Levis_17-07-2016_p6

 

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Orgue Casavant_Levis_17-07-2016_p15

 

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Orgue Casavant_Levis_17-07-2016_s1

 

Les vitraux de Guido Nincheri

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_saint-Mathieu_Levis_Nincheri_17-07-2016_1

Saint Mathieu

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_saint-Luc_Nincheri_Levis_17-07-2016_4

Saint Luc

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Levis_Nincheri_17-07-2016_5

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Levis_Nincheri_17-07-2016_9

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_saint-Jean_Nincheri_Levis_17-07-2016_11

Saint Jean

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Nincheri_Levis_17-07-2016_12

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Nincheri_Levis_17-07-2016_16

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Nincheri_Levis_17-07-2016_17

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Nincheri_Levis_17-07-2016_18

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Nincheri__Levis_17-07-2016_p1

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Vu du jubé__Levis_17-07-2016_m

chapelle_Soeurs-Charite-St-Louis_SCSL_Jubé_Levis_17-07-2016_v

FIN


Quelques heures à Québec le 15 mai 2014. – I. La chapelle de l’Oratoire Saint-Joseph.

Oratoire St-Joseph Qc_Carte postale_chapelle, interieur

Chapelle de l’Oratoire Saint-Joseph de Québec.

(Carte postale offerte à l’Oratoire.)

 

Historique

 

Source : http://www.saint-joseph-fed.org/ssj_st_vallier_oratoire.htm

Oratoire Saint-Joseph de Québec : 560, chemin Sainte-Foy, Québec – Tél. : (418) 681.7361

 

Dés leur arrivée à Québec sur le chemin Sainte-Foy, en 1911, les Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Vallier portent le souci de répandre la dévotion à leur saint patron.

En 1912, un groupe de pieux citoyens élèvent, sur le terrain de la communauté, un monument à la gloire de Saint Joseph.

Très tôt, une chapelle installée à l’intérieur du couvent se révèle trop exiguë.

En 1915, les Soeurs font construire, à droite de leur maison, une chapelle plus spacieuse pour accueillir le grand nombre de fidèles qui viennent prier Saint Joseph, surtout pendant le mois de mars. C’est dans cette chapelle que sera établie, en 1920, l’oeuvre de la Pieuse-Union de Saint-Joseph pour les mourants dont le siège principal est à Rome, mais ce nouveau lieu de culte s’avère aussi de dimensions insuffisantes.

En 1925, la Congrégation obtient l’autorisation de bâtir une chapelle publique, l’actuel Oratoire, dont l’inauguration est présidée par l’Archevêque de Québec, Mgr Raymond-Marie Rouleau, le 19 mars 1927.

Dans son homélie, l’évêque exhorte les fidèles «à venir en foule prier dans ce nouveau sanctuaire». Après cet événement important, commence le travail de l’ornementation intérieure qui se poursuivra sur dix ans, par le peintre-artiste et maître-verrier italien : Guido Nincheri. Né en 1885 près de Florence, il étudie la peinture à l’Institut des Beaux-Arts de cette ville et y remporte des succès qui lui assurent la protection du gouvernement de son pays. En 1908, il obtient le diplôme de professeur de peinture et, cinq ans plus tard, les diplômes d’architecture et de décoration.

Guido Nincheri, arrivé en Amérique en 1914, se fixe temporairement à Boston puis vient s’établir à Montréal. Il fera carrière dans la décoration de plus d’une soixantaine d’édifices publics et d’églises du Québec, de l’Ontario et de la Nouvelle-Angleterre.

En 1927, il commence la décoration de l’Oratoire Saint-Joseph, oeuvre magnifique toute à la louange de ce grand saint. Le pape Pie XI rend hommage à cet éminent artiste en lui décernant, en 1933, le titre de Chevalier commandeur de l’Ordre de Saint-Sylvestre.

Guido Nincheri meurt à Providence, Rhode Island, U.S.A., le 1er mars 1973 mais le patrimoine canadien, signé Nincheri, garde vivace le souvenir de ce grand chrétien dont la vie a été consacrée à l’embellissement des édifices religieux.

Cette chapelle sera agrandie en 1931 par l’ajout d’un bras de transept dédié au culte de Saint Joseph au Canada.

 

RÉFÉRENCES :

Chapelle de l’Oratoire Saint-Joseph : http://www.saint-joseph-fed.org/ssj_st_vallier_oratoire.htm

Répertoire du patrimoine culturel du Québec : http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=156222&type=bien#.U3dqgy_UWRg

 

Voir aussi :

 

Inventaire des lieux de culte du Québec : http://www.lieuxdeculte.qc.ca/

 

Corporation du patrimoine et tourisme religieux de Québec : http://www.patrimoine-religieux.com/fr

 

Congrégation des Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Vallier : http://www.ipir.ulaval.ca/fiche.php?id=545

 

 

 

x Québec Oratoire St-Joseph_Soeurs de St-Vallier

À droite, la chapelle


xQuébec Oratoire St-Joseph_Nincheri

Une oeuvre de Guido Nincheri dans la chapelle de l’Oratoire Saint-Joseph

 

VALEUR ARTISTIQUE DE LA CHAPELLE DE L’ORATOIRE-SAINT-JOSEPH

Source : http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=156222&type=bien#.U3dqgy_UWRg

La chapelle de l’Oratoire-Saint-Joseph présente également un intérêt patrimonial pour sa valeur artistique. Le décor intérieur du lieu de culte constitue un exemple représentatif du renouveau de l’art sacré au Québec pendant les années 1930 à 1950. À cette époque, l’art religieux québécois, auparavant marqué par l’académisme et l’historicisme, est complètement renouvelé grâce à l’introduction d’une esthétique moderne caractérisée par la simplicité et l’expressivité des formes. Afin d’assurer la cohérence de son oeuvre, Desgagné sollicite la participation de plusieurs artistes associés à ce renouveau pour compléter le décor de la chapelle. Ce décor comprend notamment deux oeuvres directement peintes sur les murs du lieu de culte, soit un chemin de croix réalisé en 1943 par Marguerite Giguère-Boileau, ainsi qu’une murale représentant saint Joseph et l’Enfant Jésus conçue en 1952 par Omer Parent (1907-2000) et Marius Plamondon (1914-1976). Les formes simplifiées, les couleurs en aplats, le contour des figures souligné par des traits de même que les motifs floraux stylisés présents dans ces oeuvres sont représentatifs de l’esthétique privilégiée par ces artisans. La chapelle de l’Oratoire-Saint-Joseph est donc l’un des lieux marquants du renouveau de l’art sacré au Québec, et elle illustre la volonté des artistes de l’époque d’intégrer l’art à l’architecture.

 

 

 

xQuébec Oratoire St-Joseph_Nincheri_Vision de M. de l'Incarnation

Oeuvre de Guido Nincheri dans la chapelle de l’Oratoire Saint-Joseph

____________________________________________________________________________________________

___________________________________________________________________________________________________________

xQuébec Oratoire St-Joseph_Soeurs de St-Vallier-2

Pièce de l’Oratoire Saint-Joseph

Photos de Roger Martel, sauf indication contraire.

___________________________________________________

______________________________________________________________

 

Le

Studio Nincheri   

 

ouvre ses portes le 28 mai 2014, à Montréal.

 

Le Musée du Château Dufresne procédera à la pré-ouverture du Studio Nincheri, le plus ancien atelier de vitrail du Québec encore existant, à l’occasion de la Journée des musées montréalais. Vous pourrez visiter gratuitement l’atelier de l’artiste Guido Nincheri, le 25 mai de 9h à 18h. Des vélo-pousses feront la navette entre le Château Dufresne et le Studio Nincheri.

Source : http://www.chateaudufresne.com/ vu le 14 mai 2014

Découvrez l’œuvre profane de l’artiste Guido Nincheri la plus importante en Amérique du Nord.

Guido Nincheri, (1885-1973) compte parmi les grands artistes entrepreneurs du XXe siècle. Cet Italo-Canadien a contribué à orner avec ses décorations murales, ses verrières, ses fresques, ses tableaux et le mobilier exécuté d’après ses dessins, plus de 200 édifices répartis dans 116 localités du Canada et des États-Unis. Réputé pour sa technique de peinture sur verre et pour la qualité de la conception de ses vitraux, Nincheri a produit plus de 5 000 verrières, aujourd’hui disséminées dans les communautés de neuf provinces canadiennes et des six États de la Nouvelle-Angleterre.

Guido Nincheri (artiste d’origine italienne) a beaucoup contribué à l’embellissement de plusieurs bâtiments dont le Château Dufresne. Arrivé au début du XXème siècle à Montréal, Nincheri a décoré théâtres, maisons et églises afin d’immortaliser des événements historiques à travers la peinture et le vitrail. C’est pour faire découvrir aux jeunes cet art millénaire, le vitrail, que nous proposons cette activité qui leur permettra de découvrir l’artiste, son atelier et ses œuvres. Nous proposons une visite guidée de l’atelier de Nincheri ainsi qu’une activité de faux vitrail au sein même de l’atelier du maître verrier.

Dates : du mercredi au vendredi

Heures : de 9h30 à 11h00 et de 13h à 14h30 – Tarifs : 12$+taxes

PROGRAMMATION PRINTEMPS 2014

Pré-ouverture du Studio Nincheri le 25 mai 2014 à l’occasion de la Journée des musées montréalais

Le Musée du Château Dufresne procédera à la pré-ouverture du Studio Nincheri, le plus ancien atelier de vitrail du Québec encore existant, à l’occasion de la Journée des musées montréalais. Vous pourrez visiter gratuitement l’atelier de l’artiste Guido Nincheri, le 25 mai de 9h à 18h. Des vélo-pousses feront la navette entre le Château Dufresne et le Studio Nincheri.

Le Studio ouvrira ses portes à compter du mercredi 28 mai.

Le petit-fils de l’artiste Guido Nincheri, Roger Nincheri, fera visiter l’atelier de vitrail de son grand-père le 25 mai, en compagnie d’un guide du musée.