La Chine veut rapatrier les ripoux du parti communiste partis avec la caisse en Afrique.

Des Chinois membres du parti communiste ont fui leur pays en emportant l’équivalent de 123 milliards de dollars en Afrique, où ils vivraient en groupe.

Source : La Chine veut rapatrier les ripoux du parti communiste partis avec la caisse en Afrique

LA PAUVRETÉ N’EST PAS UNE FATALITÉ ET IL FAUT L’ÉLIMINER, SELON L’ONU.

misere_enfant bidonville

Source : Centre d’actualités de l’ONU: http://www.un.org/french/newscentre/

New York, 16 octobre 2015

A la veille de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, et la Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, ont tous les deux souligné que la pauvreté n’était pas une fatalité.

« Cette année, la pauvreté est célébrée au moment où le monde s’engage sur une voie nouvelle et ambitieuse, celle d’un avenir de dignité pour tous guidé par le Programme de développement durable à l’horizon 2030 », a déclaré M. Ban dans un message.

Le thème retenu cette année, « Construire un avenir durable : s’unir pour mettre fin à la pauvreté et à la discrimination », témoigne de la nécessité d’accorder une plus grande attention aux membres exclus et marginalisés de la famille humaine, a poursuivi le Secrétaire général, rappelant que plus de 900 millions de personnes continuent de vivre dans l’extrême pauvreté, et de nombreuses autres sont en danger.

« Les changements climatiques, les conflits violents et les catastrophes naturelles menacent de réduire à néant nombre de nos acquis », a déploré le chef de l’ONU, en référence aux avancées obtenues dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement, lancé en 2000.

« Lors de l’adoption du Programme 2030, les dirigeants du monde ont pris un engagement assorti de délais pour mettre fin à la pauvreté sous toutes ses formes, partout dans le monde », a poursuivi M. Ban, ajoutant que les 17 Objectifs de développement durable (ODD) qui composent le Programme sont le fruit du processus le plus inclusif dans l’histoire l’ONU.

Afin de ne pas faire de laissés-pour-compte, le Secrétaire général a par ailleurs appelé à mettre un terme à la discrimination et aux atteintes dont fait l’objet la moitié de l’humanité, à savoir les femmes et les filles, mais aussi les minorités et les migrants.

« Notre génération peut être la première à connaître un monde sans pauvreté extrême, où tous les individus, et non pas seulement les puissants et les privilégiés — puissent participer et contribuer sur un pied d’égalité, à l’abri de toute discrimination et du besoin », a déclaré le chef de l’ONU.

De son côté, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a appelé les Etat à prendre en compte toutes les dimensions de la pauvreté dans la mise en oeuvre du Programme de développement.

« La pauvreté est une réalité complexe mais ce n’est pas une fatalité. Elle est universelle et frappe aussi bien les pays du sud que ceux du nord –; mais sur tous les continents, ce sont les femmes et les filles qui en souffrent le plus », a déclaré Mme Bokova.

La Directrice générale a ajouté que pour l’UNESCO, l’élimination de la pauvreté est une pierre angulaire du combat pour les droits humains et pour la dignité humaine.

« La lutte durable contre la pauvreté suppose de doter chacun des moyens de l’autonomie, pour s’affirmer durablement comme acteur de sa propre vie — en mobilisant le potentiel de l’éducation, des sciences, de la culture et de l’information », a déclaré Mme Bokova.

Joseph Stiglitz : La dette est « l’assurance de la prospérité future, quand elle finance des investissements clés ».

Joseph Stiglitz, Prix Nobel d’économie, estime que les Européens ont oublié que  La dette est « l’assurance de la prospérité future, quand elle finance des investissements clés ».

Source : Joseph Stiglitz : « L’Union européenne est en train de détruire son avenir »

Pourfendeur des politiques d’austérité en Europe, le Prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz travaille depuis des années sur les causes des inégalités économiques aux Etats-Unis et sur leurs conséquences, à la fois politiques et sociales. Le 2 septembre, il publie un nouvel ouvrage sur le sujet, La Grande Fracture, aux éditions Les liens qui libèrent. Rencontre.

Vous expliquez dans votre ouvrage que les inégalités sont à l’origine de la crise de 2007. Pourquoi freinent-elles aujourd’hui la reprise ?

D’abord, parce qu’elles sont souvent le résultat de rentes et de monopoles paralysant l’économie. Mais, surtout, parce que les inégalités forment un terrible piège. Pour les Américains des classes populaires disposant d’une mauvaise couverture santé et qui ont difficilement accès à l’éducation, l’ascenseur social ne fonctionne plus. Ils ont peu de chance de voir leurs revenus augmenter. Or, sans hausse des revenus, il n’y a pas de hausse de la consommation, ce qui affaiblit la croissance.

Avant la crise des subprimes, les dépenses des ménages américains étaient artificiellement — et dramatiquement — gonflées par le crédit. Maintenant que ce levier a disparu, nous constatons les ravages provoqués par les inégalités. Elles sont incompatibles avec une croissance saine.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/09/01/joseph-stiglitz-l-union-europeenne-est-en-train-de-detruire-son-futur_4742246_3234.html#Vjdlf1YRR5h5oXVj.99

Fumier et civilisation

« Croyez-le ou non, le fumier est le commencement de la civilisation. Qui a osé proférer cette pensée ? […] Elle est tirée d’un écrit du célèbre docteur Schweitzer * […] paroles outrageantes pour les précieux et les précieuses, mais salutaires et vraies. » (Jean-Claude Magnan **, Le fumier est le commencement de la civilisation, in La Terre de chez nous ***, 6 février 1963)

Au https://www.youtube.com/watch?v=4yzkHpoQzYA) on entend M. Schweitzer répondre à la question suivante : « Quel est le commencement de la civilisation ? »

Réponse : « C’est le fumier. Parce que le fumier permet aux hommes de rester sédentaires. Et quand il n’y a pas de fumier on est toujours semi-nomades. »

Ce n’est pas tout…

« L’Oriental manque de moralité, d’honnêteté, de franchise, de caractère; il est mythomane, intriguant, menteur, voleur, trompeur, hypocrite, rapace, paresseux, superficiel, antiscientifique. Et pourtant, c’est d’Orient qu’est venue la civilisation. »

(Elie de Tchiokardeck, Amour, femme, jeune fille, mariage, 1928. Texte reproduit par Guy Bechtel et Jean-Claude Carrière, Dictionnaire de la bêtise et des erreurs de jugement, Paris, Robert Laffont, © 1965, p. 356)

Et ceci maintenant :

« Une civilisation qui s’avère incapable de résoudre les problèmes que suscite son fonctionnement est une civilisation décadente. Une civilisation qui choisit de fermer les yeux à ses problèmes les plus cruciaux est une civilisation atteinte. Une civilisation qui ruse avec ses principes est une civilisation moribonde. »

(Aimé Césaire ****, Discours sur le colonialisme, 1955)

St-Francois-de-la-Riv.-du-Sud CdS Neige et fumier 23-2-2004

Un village de la Côte-du-Sud : Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud le 23 février 2004 (photo de Roger Martel)

Notes

* Albert Schweitzer, né en France en 1875, mort au Gabon en 1966, était théologien protestant, musicologue et médecin. À Lambaréné (Gabon), il mit sur pied un hôpital pour lutter contre la lèpre et la maladie du sommeil. Il a reçu le prix Nobel de la paix en 1952.

** Jean-Claude Magnan a été le chef du Service de l’Enseignement agricole du ministère de l’Agriculture du Québec. De 1947 à 1961 il a dirigé Jeunesse agricole, périodique publié par le Service.

*** La Terre de chez nous est un hebdomadaire du Québec destiné au monde rural; il a été crée en 1929. Allez voir son site web : http://www.laterre.ca.

**** Aimé Césaire (1913-2008) – « Écrivain engagé par excellence, Aimé Césaire fut un homme politique de première grandeur pour son île natale. Chez Césaire, le poète ne se sépare pas de l’élu, qui assura notamment le passage de la Martinique au statut de département d’outre-mer en 1946. Maire de Fort-de-France (1945-2001) et député de la Martinique (1946-1993), d’abord apparenté au groupe communiste, Aimé Césaire rompit avec le PCF en 1956 – année de l’invasion de Budapest par les chars de l’Armée rouge. Il fonda deux ans plus tard le Parti progressiste martiniquais.

        » Son Discours sur le colonialisme (1955) est un pamphlet montrant la nécessité pour le tiers-monde de se ressourcer et de dégager la particularité des nations qui le composent. Quant à son Toussaint Louverture (1962) – étude historique sur le général haïtien, qui proclama son intention de fonder la première république noire et fut interné en France –, il sert à élucider le passé glorieux des peuples noirs et à en percevoir les erreurs face aux menées colonialistes. » (Source : Larousse, http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Aimé_Césaire/112418)

À J-1 de la Journée de l’aide humanitaire, le Programme alimentaire mondial des Nations Unies salue les héros sur la ligne de front.

18 août 2015 – A la veille de la Journée mondiale de l’aide humanitaire qui sera célébrée le 19 août, la Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), Ertharin Cousin, a salué mardi les héros sur la ligne de front de lassistance humanitaire dans le monde.

viaCentre dactualités de lONU – À J-1 de la Journée de laide humanitaire, le PAM salue les héros sur la ligne de front.

La planète comptera 8,5 milliards d’individus d’ici 2030, selon l’ONU.

Centre dactualités de lONU – La planète comptera 8,5 milliards dindividus dici 2030, selon lONU.

EXTRAITS

La planète comptera 8,5 milliards d’individus d’ici 2030, selon l’ONU

Source : Centre d’actualités de l’ONU, http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=35264#.Vblc00uK_6g vu le 29 07 2015

29 juillet 2015 – La population mondiale, aujourd’hui estimée à 7,3 milliards, devrait atteindre les 8,5 milliards de personnes d’ici 2030, indique un nouveau rapport du Département des affaires économiques et sociales de l’ONU (DAES), rendu public mercredi.

[]

Selon ces projections 2015, il est prévu que la population mondiale atteigne les 8,5 milliards d’ici 2030, 9,7 milliards d’ici 2050 et 11,2 milliards d’ici 2100.

[]

Parmi les 10 pays actuellement les plus peuplés, un seul se trouve en Afrique (Nigéria), cinq sont situés en Asie (Bangladesh, Chine, Inde, Indonésie et Pakistan), deux en Amérique latine (Brésil et Mexique), un en Amérique du Nord (Etats-Unis) et un en Europe (Fédération de Russie).

[]

Forte du taux de croissance de la population le plus élevé, l’Afrique devrait être responsable de plus de la moitié de la croissance de la population mondiale au cours des 35 prochaines années.

« La concentration de la croissance de la population mondiale dans les pays les plus pauvres présente un ensemble de défis et rend plus difficile la lutte contre la pauvreté et l’inégalité, l’éradication de la faim et de la malnutrition, et l’amélioration de la scolarisation et des systèmes de santé, qui sont tous essentiels à la réussite du nouveau programme de développement durable », a déclaré le Directeur de la division de la population de l’ONU, John Wilmoth.

Parallèlement à ces prévisions de croissance, un vieillissement important de la population est attendu dans les prochaines décennies dans la plupart des régions du monde []

Le rapport indique également que l’espérance de vie à la naissance a augmenté de façon significative dans les pays les moins avancés au cours des dernières années. Dans les pays les plus pauvres, l’espérance de vie a gagné six ans en moyenne, passant de 56 ans en 2000-2005 à 62 ans en 2010-2015, précise le rapport.

Le Canada doit respecter sa promesse d’accueillir 10 000 réfugiés syriens.

Le Canada doit respecter sa promesse daccueillir 10 000 réfugiés syriens | Cauzio.

PÉTITION TRÈS IMPORTANTE

Le conflit en Syrie a généré environ 4 millions de réfugiés, ainsi que le déplacement de 7,6 millions de Syriens dans le pays. Les pays voisins de la Syrie accueillent 95 % des réfugiés et ils ont des capacités limitées pour les accepter et les protéger. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a identifié environ 380 000 réfugiés comme vulnérables et ayant besoin d’être réinstallés. Ce chiffre englobe les personnes ayant survécu à des actes de torture et à des viols, ainsi que des enfants malades ou non accompagnés.