Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, en février 2019, au Centre Videotron.

 

Tournoi international de hockey pee-wee de Québec

 

Centre Videotron

source : https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=61644301


 

Photos prises par Roger Martel le 21 février 2019

 

 

 

Les spectateurs

 

 

 

 

La mascotte

 

Les joueurs

 

 

 

Les joueurs travaillent fort sur la glace, d’autres jeunes pensent, comme Gustave Flaubert, que « L »aise en voyage, c’est tout! »

 

Les spectateurs ont-ils toujours les yeux rivés sur la patinoire ?

Certains distraient leur portable…

D’autres bavardent…

Beaucoup mangent…

Un tout petit nombre dégustent de la bière… 

Il y en a qui font des mots croisés ou qui lisent…


 

Dans quelques mois, cette construction abritera le marché public de Québec.


 

Tournoi de hockey peewee de Québec – Février 2017

(En 1960 ) OUVERTURE DU PREMIER TOURNOI DE HOCKEY PEE-WEE DE QUÉBEC

Source : Bilan du siècle, http://www.bilan.usherb.ca/bilan/pages/evenements/1343.html

Échelonnée sur huit jours, la première édition du tournoi de hockey pee-wee de Québec connaît des débuts modestes. Au fil des ans, cette compétition accueillera les meilleures équipes du continent, permettant aux amateurs de la Vieille Capitale de voir de futures vedettes du hockey professionnel comme Guy Lafleur , Wayne Gretzky et Mario Lemieux .

Le tournoi de Québec développe même un volet international au cours des années 70 avec la participation de formations européennes et américaines. Les joutes qui se déroulent dans l’enceinte du Colisée de Québec déplacent des foules importantes et permettent à des milliers de jeunes hockeyeurs de vivre une expérience unique.

En référence: Le Soleil, 20 février 1960, p.18.

En complément: Patrice Fontaine, Dictionnaire La Presse des sports du Québec, Montréal, Libre Expression, p.301.

_________________________________________________________________

Photos prises par Roger Martel le 19 février 2017, au Centre Vidéotron

quebec-pee-wee-18-02-2017-10

quebec-pee-wee-18-02-2017-8

quebec-pee-wee-18-02-2017-22

quebec-pee-wee-18-02-2017-5

quebec-pee-wee-18-02-2017-24

Sur la patinoire, les peewees… Ailleurs, au Centre Videotron…

quebec-pee-wee-18-02-2017-32

quebec-pee-wee-18-02-2017-2

Une spectatrice tourne le dos à la patinoire. Quand elle sera un peu plus âgée, elle fera peut-être partie des joueuses : le tournoi peewee de Québec se féminise.

quebec-pee-wee-18-02-2017-14

_______________________________________________________________

LE MOT PEEWEE (PEE-WEE) UTILISÉ AU QUÉBEC

Source : Le grand dictionnaire terminologique (GDT) de l’Office québécois de la langue française, http://gdt.oqlf.gouv.qc.ca/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=26522569

peewee

Domaine Sport

Auteur Office québécois de la langue française, 2014

Définition Catégorie de joueurs âgés de moins de treize ans, dans une équipe de sport organisé.

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

peewee n. m.

Canada

benjamin n. m.

France

moskito n. m.

Suisse

Le terme peewee est un emprunt intégral à l’anglais qui est utilisé par de nombreuses organisations sportives locales et nationales et qui s’est généralisé dans l’usage au Québec et ailleurs au Canada. Les termes benjamin et moskito sont, quant à eux, uniquement employés en Europe.

Selon les rectifications de l’orthographe, le trait d’union est remplacé par la soudure dans les composés de formation onomatopéique ou dans les mots d’origine étrangère. De plus, comme tous les mots empruntés à d’autres langues, peewee suit la règle générale du singulier et du pluriel des mots français. On écrira donc : des peewees.

Au pluriel, on écrira : des moskitos.

II

Source : Gaston Dulong, Dictionnaire des canadianismes, nouvelle édition revue et augmentée, Québec, Éditions du Septentrion, 1999, p. 377. Première édition : 1989. (Dulong : ancien titulaire au département de linguistique de l’Université Laval)

PEEWEE n .m. (angl. Peewee) 1. Jouer de hockey de onze ou douze ans.Les peewees ont leur tournoi annuel international à Québec depuis 1960. 2. Hockey-peewee : hockey pour jeunes garçons de onze et douze ans.

LE MOT ANGLAIS PEEWEE

Source : A Dictionary of Canadianisms on Historical Principles, p. 554), ouvrage publié sous la direction de Walter S. Avis, Toronto, Gage, © 1991, p. 554

Peewee

  1. A player of the 8-12 age group in organized sports for boys.
  2. Lumbering an undersized log.1965 Western Wonderland April 22/1 :… the nine sorting categories [of logs]… are : hemlock, sawlogs… peewees… and lastly, boomsticks.

ÉTYMOLOGIE DU MOT PEEWEE

Source : http://www.etymonline.com/index.php?term=peewee

peewee (adj.) Look up peewee at Dictionary.com

1877, « small, tiny, for children, » a dialect word, possibly a varied reduplication of wee. Attested earlier (1848) as a noun meaning « a small marble. » (Baseball Hall-of-Famer Harold « Peewee » Reese got his nickname because he was a marbles champion before he became a Dodgers shortstop.) As a type of bird (variously applied on different continents) it is attested from 1886, imitative of a bird cry.

_________________________________________________________________

DES GRANDS ONT ÉTÉ SURNOMMÉS PEE-WEE

Pee-Wee Crayton, grand guitariste (Connie Curtis Crayton)

Pee-Wee Russel, grand clarinettiste (Charles Ellsworth Russell)

Pee-Wee Reese, grand joueur de baseball américain (Harold Henry Reese)

Hockey : Tournoi international Pee-Wee de Québec 2016

Demandons au Tournoi international Pee-Wee de Québec et au Centre Vidéotron de dire Applaudissez chaleureusement les joueurs des deux équipes! au lieu de Donnez une bonne main d’applaudissements aux joueurs des deux équipes!  (Autre texte ci-dessous.)

————————————————————————–

Tournoi international Pee-Wee de Québec

Quelques images de l’édition de 2016

 

1 Centre Videotron Qc 2016-02-19_w

Pour faire un Centre vidéotron, il faut de l’argent.

03 Centre Videotron Qc 2016-02-19_z15

02 Centre Videotron Qc 2016-02-19_z18

03 Centre Videotron Qc 2016-02-19_z15

04 Centre Videotron Qc 2016-02-19_z7

05 Centre Videotron Qc 2016-02-19_g

07 Centre Videotron Qc 2016-02-19_z5

08 Centre Videotron Qc 2016-02-19_z6

09 Centre Videotron Qc 2016-02-19_b

11 Centre Videotron Qc 2016-02-19_f

10 Centre Videotron Qc 2016-02-19_n

12 Centre Videotron Qc 2016-02-19_q

13 Centre Videotron Qc 2016-02-19_z17

14 Centre Videotron Qc 2016-02-19_z19

Tout reluit !

Quand le Centre Vidéotron ne reluira plus, où trouvera-t-on de l’argent pour le remplacer?

Photos prises par Roger Martel le 19 février 2016

————————————————————————–

Une expression fautive employée depuis beaucoup trop longtemps au Québec (et que le Centre Vidéotron a fait entendre aux spectateurs le 19 février 2016)

Demandons au Tournoi International Pee-Wee de Québec et au Centre Vidéotron de dire Applaudissez chaleureusement les joueurs des deux équipes! au lieu de Donnez une bonne main d’applaudissements aux joueurs des deux équipes!

Avis de l’Office québécois de la langue française

Donner une bonne main d’applaudissements

L’expression donner une bonne main d’applaudissements, ainsi que ses variantes, est calquée sur l’anglais to give a (good, big) hand (of applause). Cet emprunt ne comble aucune lacune, puisque le français possède déjà des expressions imagées pour exprimer l’idée d’« applaudissements vifs et assourdissants ». Selon le contexte, on pourra recourir à applaudir chaleureusement, soulever un tonnerre d’applaudissements, offrir une salve d’applaudissements, susciter une tempête d’applaudissements, éclater en applaudissements, couvrir d’applaudissements, faire un ban à quelqu’un, faire une ovation à quelqu’un, etc.

Exemples fautifs :

– Donnez une bonne main d’applaudissements à nos lauréats de cette année.

– Les partisans ont offert une chaude main d’applaudissements aux nouveaux élus.

– La première ministre a reçu une bonne main d’applaudissements à la fin de son discours.

– La foule en délire a donné une chaude main d’applaudissements au groupe rock.

On dira plutôt :

– Applaudissez chaleureusement nos lauréats de cette année.

– Les partisans ont éclaté en applaudissements devant les nouveaux élus.

– La première ministre a reçu un tonnerre d’applaudissements à la fin de son discours.

– La foule en délire a couvert le groupe rock d’applaudissements.

Source: Office québécois de la langue française, http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=5188

Pour écrire au Tournoi International Pee-Wee de Québec, allez au http://www.tournoipee-wee.qc.ca/fr/contact.html.

Pour écrire au Centre Vidéotron, allez au http://www.lecentrevideotron.ca/fr/contactez-nous.