Voyons voir si le ministre de la Culture et des Communications du Québec croit qu’il y a une chapelle miraculeuse à Lévis.

Lévis, le 19 août 2016

Monsieur Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications

Cabinet du ministre
Ministère de la Culture et des Communications


225, Grande Allée Est, 1er étage, bloc A


Québec, G1R 5G5

Monsieur,

Ce mois-ci, j’ai trouvé à Lévis, au Bureau d’accueil touristique de Tourisme Lévis, près de la gare fluviale, un feuillet dans lequel apparaît la « signature » du ministère de la Culture et des Communications (MCCQ) ainsi que celles de la ville de Lévis et de la Société d’histoire régionale de Lévis. Les signataires de ce feuillet affirment que des miracles ont eu lieu en 1893, à Lévis, dans la chapelle Sainte-Anne de la rue Saint-Joseph. (Tourisme Lévis relève de la Direction du développement économique et de la promotion de la ville de Lévis. – La Société d’histoire régionale de Lévis a annoncé qu’elle sera rebaptisée Société d’histoire de Lévis.)

Pouvez-vous me dire sur quoi se base votre ministère pour dire qu’il est exact, démontré, indéniable, que des miracles ont eu lieu dans la chapelle Sainte-Anne?

La chapelle Sainte-Anne de la rue Saint-Joseph figure dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec; dans l’espace qui lui est consacré dans le site web de votre ministère, à l’adresse suivante : http://www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca/rpcq/detail.do?methode=consulter&id=92531&type=bien#.V7ZS50uK_6g, il n’est pas question de miracles. Les responsables de la production du feuillet induisent-ils la population en erreur quand ils affirment que le MCCQ a cosigné le feuillet?

Pourriez-vous me dire aussi si le MCCQ juge conformes à la vérité les paroles des croyants qui affirment que des faits qui se sont ou se seraient produits sont attribuables à l’intervention d’un être supérieur, d’un dieu, d’un saint, d’un maître spirituel, et caetera?

Je vous prie, Monsieur, d’agréer l’expression de mes sentiments distingués.

Roger Martel, citoyen de Lévis

La ville de Lévis encore prise la main dans le sac à tromperies : la chapelle miraculeuse qui ne l’est pas.

Lévis, le 9 juillet 2016

Monsieur Gilles Lehouillier, maire

Ville de Lévis (Québec)

 

Monsieur,

Vous savez sans doute que la ville de Lévis est cosignataire, avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec et la Société d’histoire régionale de Lévis, d’un feuillet intitulé « Une chapelle miraculeuse. La chapelle Sainte-Anne » (ce lieu se trouve rue Saint-Joseph, à Lévis). Il est incroyable qu’on ait pu rédiger et répandre à Lévis et probablement ailleurs au Québec un document publicitaire basé sur une affirmation infondée et trompeuse, que je vous rappelle, Monsieur le maire : « Saviez-vous, lit-on dans le feuillet, que : Deux miracles ont eu lieu dans cette chapelle lors de la fête de Sainte-Anne en 1893? »; « Saviez-vous, lit-on encore dans le feuillet, que : Suite à ces miracles, cette chapelle est devenue un lieu unique au Québec? » J’ai appelé le curé de la paroisse où se trouve la chapelle Sainte-Anne, Monsieur Paolo Maheux; il ne savait rien des prétendus miracles; c’est tout dire! Il est incroyable que la Ville de Lévis, le ministère de la Culture et des Communications et la Société d’histoire régionale de Lévis se soient unis pour diffuser un feuillet publicitaire mensonger, un document qui trompe les gens.

Monsieur le maire, vous le comprendrez, votre devoir vous impose de prendre immédiatement des mesures pour que la diffusion de ce feuillet cesse; il vous impose aussi de rétablir publiquement la vérité ainsi que de présenter rapidement des excuses à la population.

Ce message sera publié au www.lepasseurdelacote.com; votre réponse aussi, si vous me répondez.

Bien à vous,

Roger Martel, citoyen de Lévis

Pièce jointe : le feuillet mensonger.

 

LE FEUILLET TROMPEUR

 

chapelle-sainte-anne-miraculeuse SHRL brochure miracle 2016b

 

chapelle-sainte-anne-miraculeuse SHRL brochure miracle 2016a

Que l’archevêque de Québec démente publiquement les auteurs du feuillet intitulé « Une chapelle miraculeuse. La chapelle Sainte-Anne » !

Lettre à Monseigneur Gérald Cyprien Lacroix, archevêque de Québec

 

Lévis, le 9 juillet 2016

Monseigneur Gérald Cyprien Lacroix

Archevêché de Québec

2, rue Port-Dauphin

Québec (Québec), G1R 4R6

 

Monsieur,

Il y a quelques jours, à Lévis, au Bureau d’information touristique situé près de la gare fluviale, j’ai trouvé un feuillet intitulé « Une chapelle miraculeuse. La chapelle Sainte-Anne ». Le lieu en question est à Lévis, rue Saint-Joseph.

Le feuillet contient ces mots : « Saviez-vous que : Deux miracles ont eu lieu dans cette chapelle lors de la fête de Sainte-Anne en 1893? »; « Saviez-vous que : Suite à ces miracles, cette chapelle est devenue un lieu unique au Québec? »

J’ai appelé le curé de la paroisse où se trouve la chapelle Sainte-Anne, Monsieur Paolo Maheux : il ne savait rien des prétendus miracles. Vous, Monseigneur Lacroix, parmi vos connaissances sur votre diocèse, y a-t-il celle-ci : deux miracles se sont produits en 1893 dans la chapelle Sainte-Anne de la rue Saint-Joseph, à Lévis. Je serais surpris que vous répondiez dans l’affirmative : si des miracles avaient eu lieu il y a plus de 125 ans, tout le monde le saurait depuis longtemps.

Le diocèse de Québec ne peut pas tolérer que des personnes répandent une fausseté concernant l’un de ses anciens lieux de culte, et profanent ainsi ce lieu.

Je ne doute pas, Monsieur l’archevêque, que vous refuserez de laisser des personnes répandre une fausseté concernant l’un des anciens lieux de culte de votre diocèse et que vous protesterez contre la profanation de ce lieu.

Si le diocèse de Québec décidait de ne pas intervenir, il contribuerait à la diffusion de la fausseté, ce qui serait indésirable, vous en conviendrez.

Je vous demanderais de démentir publiquement les auteurs du feuillet intitulé « Une chapelle miraculeuse. La chapelle Sainte-Anne ».

Agréez, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

Roger Martel, citoyen de Lévis

 

P.-S. Le feuillet trompeur porte les « signatures » de la Société d’histoire régionale de Lévis, de la Ville de Lévis et du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Copie conforme : Monsieur Paolo Maheux, curé de la paroisse Saint-Joseph-de-Lévis.

Pièce jointe : feuillet intitulé « Une chapelle miraculeuse. La chapelle Sainte-Anne ».

 

chapelle-sainte-anne-miraculeuse SHRL brochure miracle 2016b

 

chapelle-sainte-anne-miraculeuse SHRL brochure miracle 2016a