Allons aux fraises !

AH ! LES FRAISES ! 

01 F Levis Ferme Le Silo enfant 28-06-2015 - 4

Dites donc, Mademoiselle, vous ne semblez pas regretter d’être allée aux fraises !

Les fraises sauvages (Fragaria virginiana), connues aussi sous les noms de «petites fraises», «fraises de Virginie», «fraises des champs», «fraises des bois», ouvrent la saison de cueillette des petits fruits. Dans la région de Québec, elles atteignent leur maturité vers la Saint-Jean-Baptiste, c’est-à-dire fin juin. Pour la cueillette des fraises comme pour toutes les récoltes en général, les conditions climatiques sont déterminantes et varient selon les régions et les caprices de Dame Nature. Une chose est certaine : il faut «aller aux fraises» quand c’est le «temps des fraises» car la période est de courte durée.

Source : De coutume en culture, Le Réseau de diffusion des archives du Québec, http://rdaq.banq.qc.ca/expositions_virtuelles/coutumes_culture/juillet/cueillettes/coutume_culture.html

04 F Levis Ferme Le Silo 28-06-2015- - 30

[Dans la vallée du Saint-Laurent] Le premier fruit à mûrir est le fraisier de Virginie, la « fraise des champs ». (page 232)

La famille cueille autant de fraises qu’elle le veut; il y en a toujours beaucoup dans les champs de la vallée du Saint-Laurent, Avant l’arrivée des Européens, l’abondance des fraises donnait lieu à un « festival » chez les Iroquois. Dans la première moitié du 19e siècle, bien peu de cultivateurs voient la nécessité de cultiver les fraises, car les variétés plantées donnent un fruit qui n’est guère plus gros que la fraise sauvage. (page 232-233)

Source : Jean Provencher, Les quatre saisons dans la vallée du Saint-Laurent, Montréal, Les Éditio9ns du Boréal, 1988

02 Levis Ferme Le Silo 28-06-2015- - 01

CONSEIL

Si l’on tient à manger des fraises dans toute leur fraîcheur, fraîcheur qui s’altère si vite, il faut prendre la précaution que nous allons indiquer :

Faire faire la cueillette toujours par la même personne habituée aux plantes. Le moment le plus favorable est le matin, même pendant la rosée; elle sera toujours terminée entre huit et neuf heures. La fraise doit être choisie parfaitement mûre, rouge sur toute sa surface et sans être avancée prise avec le calice. On coupe avec les ongles la queue qui la supporte; on dépose les fraises dans un panier à cet usage. La récolte terminée, on la place à la cave dans un garde-manger très-frais.

Extrait de la Gazette des campagnes Journal du cultivateur et du colon paraissant tous les jeudis, XIXe année, Ste. Anne de la Pocatière, P. Q., 13 juillet 1882, No. 50, p. 398. Publication reproduite par Bibliothèque et archives nationales du Québec, http://collections.banq.qc.ca/erezFullScreen?erezLang=french&fsiFile=http://collections.banq.qc.ca/fsi/157000.fsi)

(Jean Provencher reproduit cet extrait dans Les quatre saisons dans la vallée du Saint-Laurent.)

03 Levis Ferme Le Silo 28-06-2015- - 11

Dans les années 1940, on pouvait lire, dans une encyclopédie québécoise :

 » Il existe maintenant une variété de fraisiers, dite quatre-saisons, qui donne des fruits durant toute la saison d’été. Les plants doivent être renouvelés tous les trois ans si l’on désire un meilleur rendement. Dans la province de Québec, la culture du fraisier augmente. Le comté de Bellechasse est renommé pour ses fraises de haute qualité.  »

Source : Encyclopédie Grolier, Montréal, Éditeurs Grolier limitée (The Grolier Society of Canada Limited), première édition en 1947 (éditions suivantes : 1947-1948, 1952, 1954, 1957, 1960)

AH ! LES TOMATES !

08 T 5 Ferme Le Silo Serre tomates 27-06-2015 - 4

LA FERME QUI NOUS A ACCUEILLI PRODUIT DES TOMATES DE SERRE DEPUIS PEU.

UN VAILLANT TRACTEUR 

qui a maintenant levé le pied

09 TR Levis Ferme Le Silo Tracteur Massey Harris de 1944 28-06-2015_ - 02

Tracteur Massey-Harris de 1944

10 X Levis Ferme Le Silo enfant 28-06-2015 - 1

Cette fillette a cueilli des fraises avec sa soeur et son papa. Elle en est heureuse.

Le Passeur de la Côte (Roger Martel) remercie le propriétaire de la ferme Le Silo qui l’a autorisé à prendre des photos chez lui (la terre du Silo appartient à sa famille depuis quatre générations). Il remercie aussi les enfants qui ont bien voulu être photographiées ainsi que leur papa qui a gentiment donné son accord.

________________________________________________________

Savez-vous que la ferme Le Silo,

située rue des Forts à Lévis (rue du Golf il y a peu encore),

et son voisin,  le Golf de Lévis, ont déjà appartenu à l’ancienne municipalité de Pintendre, intégrée à Lévis aujourd’hui ?