Creusement des inégalités et érosion des programmes de sécurité sociale

Source : Guy Taillefer, Simplicité involontaire – Le Devoir, 27 décembre 2018 – ÉDITORIAL, https://www.ledevoir.com/opinion/editoriaux/544331/retraites-simplicite-involontaire

EXTRAIT

Par Guy Taillefer, éditorialiste, Le Devoir
Dans l’empire de l’économie néolibérale qui tient le petit contribuable en laisse, le creusement des inégalités et l’érosion des programmes de sécurité sociale, là où ils existent, se sont accélérés en 2018, que les gouvernements pensent à droite ou qu’ils fassent semblant de pencher à gauche. […]
Moins médiatisée car plus éparpillée, cette exaspération s’est aussi manifestée cette année au sein d’une catégorie de citoyens qu’on ne voit pas souvent se mobiliser : les retraités. Leur courroux n’en est que plus éloquent.
De la France à la Russie en passant par le Nicaragua et l’Argentine, ils sont descendus dans la rue pour dénoncer des « réformes » promues par des gouvernements plus ou moins dysfonctionnels et déconnectés qui, de fait, se trouvent à approfondir la pauvreté des uns et à fragiliser les revenus de « classe moyenne » des autres au nom pratique d’impératifs budgétaires. Dans la dernière ligne droite de l’existence, trop de retraités — et de retraitées ! — deviennent, de force, des apôtres de la décroissance par simplicité involontaire. Dans le pire des cas, la religion du PIB à laquelle ils ont obéi toute leur vie les réduit à la mendicité.
[…]
Les programmes de sécurité sociale font partout débat, ici, là-bas. Mais il tombe sous le sens que lesdites réformes sont d’emblée injustes et que le dialogue social est inégal à partir du moment où ce sont les moins nantis qui paient la note et s’en trouvent davantage précarisés. Conçue pour les hautes castes, la réforme fiscale de Trump en est un cas grave en ce qu’elle creuse la tombe de programmes comme celui de la Social Security, le fonds finançant les retraites des Américains.
Comment peut-on parler de démocratie dans un monde où prospèrent les inégalités ? De plus en plus difficilement. Une solution radicale et salutaire consisterait évidemment à fermer les paradis fiscaux. Mais nos gouvernements en ont peu la volonté — ou n’y ont tout simplement pas intérêt. Le « vieillissement de la population » est une réalité qui continuera donc d’avoir le dos large. Et le pillage se poursuivra sur le dos de classes moyennes de plus en plus exsangues.

La retraite : une responsabilité collective. C’est le dossier du numéro d’avril 2014 de la revue Relations.

Revue québécoise Relations

Le numéro 771, avril 2014, est dans les kiosques. Son grand dossier s’intitule La retraite : une responsabilité collective.

La retraite : une responsabilité collective , Catherine Caron
Le système de retraite au Québec – Quelques repères ,
La privatisation du contrat social , Ianik Marcil
Le modèle néerlandais , Eve-Lyne Couturier
L’industrie financière au cœur des retraites
Entrevue avec Maxime Lefrançois , Emiliano Arpin-Simonetti
Le rapport D’Amours : de mauvaises solutions , Gilles L. Bourque et Frédéric Hanin
Les femmes et la retraite , Ruth Rose
Revenir à la solidarité intergénérationnelle , Ruth Rose
Un exemple de régime novateur , Michel Lizée

Autres sujets traités dans le numéro d’avril 2014 :

Pour une fiscalité plus juste , Élisabeth Gibeau
Main basse sur l’agriculture , Dominique Bernier
Honduras : l’oligarchie consolide son pouvoir , Raul Burbano
Les zapatistes 20 ans plus tard , Claude Morin

L’Indonésie à l’épreuve de l’islam politique , Rodolphe De Koninck

L’humanitaire d’urgence et l’imaginaire néolibéral , Philippe Blackburn

Le français est ma langue , Naïm Kattan

SITE WEB DE RELATIONS : http://www.cjf.qc.ca/fr/relations/index.php

SITE WEB DU CENTRE JUSTICE ET FOI : http://www.cjf.qc.ca/fr/index.php

Vient de paraître : le numéro 766 (août 2013) de la revue québécoise Relations

Relations, août 2013

Extraits du sommaire

DOSSIER : Libérer l’imagination

Libérer l’imagination , Jean-Claude Ravet
L’illusion de la pensée claire ,
Gilles Bibeau
Voyage au cœur de l’imaginaire enfantin ,
Catherine Rondeau
La doublure du monde ,
Éric Gagnon
Par-delà sagesse et folie ,
Sylvie Germain
Utopistes contre réalistes ,
Etienne Tassin
La compagne mystérieuse de l’écrivain ,
Claude Vaillancourt
Portraits imaginaires ,
Hélène Dorion
À la découverte d’un trésor caché ,
Entrevue avec Mohamed Lotfi

Autres textes

Le rapport D’Amours sur les retraites , Eve-Lyne Couturier
Brésil : une avancée pour les aides domestiques ,
Gerardo Aiquel

Qatar : une micro-monarchie ambitieuse , Nabil Ennasri

Le nouveau tramway est un instrument privilégié de la relance de Montréal , Richard Bergeron
Le retour du tramway à Montréal est improbable , Paul Lewis

PREMIER EXTRAIT D’ARTICLE

D’évasion estivale… et fiscale

Catherine Caron

Éditorial publié dans la revue québécoise Relations, numéro 766, août 2013

À 13 h 18, le 2 janvier 2013, premier jour de travail de l’année, les 100 PDG les mieux payés au Canada avaient déjà gagné 45 448 $, selon le Centre canadien des politiques alternatives. Un travailleur moyen mettra un an, à temps plein, pour amasser une telle somme et récolter son petit deux semaines de vacances (parfois plus s’il a de l’ancienneté).

[…] il nous faut être compréhensifs envers nos élites, car elles ont grand besoin de repos. C’est éreintant, après tout, faire semblant d’investir dans l’économie productive alors que les grandes entreprises canadiennes, de l’aveu même du ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, nagent dans des réserves de liquidités colossales servant à spéculer et à enrichir PDG et actionnaires plutôt qu’à créer de l’emploi. Il est épuisant aussi de « découvrir » la réalité de l’évitement fiscal pratiqué par les multinationales, comme l’a fait l’OCDE en février dernier, dans un rapport intitulé Lutter contre l’érosion de la base d’imposition et le transfert des bénéfices. On s’y alarme des conséquences pour l’économie, l’équité fiscale et la souveraineté des États de la chute des recettes fiscales. Celle-ci est causée par les baisses d’impôt accordées aux grandes entreprises et le fait qu’elles transfèrent leurs bénéfices là où les taux d’imposition sont quasi inexistants, ce qu’on appelle « l’optimisation fiscale » – l’évasion fiscale légalisée, quoi.

[…]

Les centaines de milliards de dollars qui échappent à l’impôt dans le monde se payent de souffrance humaine, de malnutrition, de chômage, d’analphabétisme, de travail des enfants, de maladies évitables ou mal soignées, etc. Des rêves brisés. Une solidarité humaine en vacances.

[…]

Été ou pas, c’est la pêche aux petits poissons plutôt qu’aux gros qui caractérise encore l’approche générale du Québec et du Canada en matière d’évasion fiscale. La campagne « Levez le voile sur les paradis fiscaux! Combien d’impôts nous échappent? » du groupe Échec aux paradis fiscaux vise à les forcer à vraiment reconnaître le problème, en exigeant que nos gouvernements produisent des estimations officielles qui révéleront les impacts directs qu’a l’évasion fiscale – légale comme illégale – sur les revenus de l’État québécois et l’État canadien.

DEUXIÈME EXTRAIT D’ARTICLE

Article publié dans la revue québécoise Relations, numéro 766, août 2013

Car si l’imagination peut être instrumentalisée pour consolider la résignation à l’ordre établi, elle est avant tout la fidèle compagne de la liberté et de la joie de vivre. Elle célèbre la beauté de la vie et du monde sensible, et élève spontanément, en son nom, des barricades devant les assauts des forces conformistes et coercitives; elle le fait sous des formes poétiques, romanesques, artistiques, mais aussi politiques et sociales, comme autant d’insurrections de la liberté et d’épiphanies d’humanité. Elle entretient le printemps dans l’hiver des temps sombres et mornes d’une société hallucinée par les fantasmes de la puissance technique et financière. Elle maintient éveillée, sur le qui-vive, cette part de nous-mêmes tombée dans l’oubli ou occultée – et pourtant vitale – sous le fatras des marchandises et les diktats répétés des maîtres. (Jean-Claude Ravet, Libérez l’imagination, in Relations, numéro 766, août 2013, http://www.cjf.qc.ca/fr/relations/article.php?ida=3190)

Site web de Relations : http://www.cjf.qc.ca/fr/relations/index.php

Pour vous abonner à Relations, allez au http://www.cjf.qc.ca/fr/relations/abonnement.php.