Les Sceptiques du Québec

Source : Les Sceptiques du Québec | Accueil

 

http://www.sceptiques.qc.ca

Les Sceptiques du Québec inc. est un organisme sans but lucratif fondé en 1987. Son principal objectif est de promouvoir la pensée critique et la rigueur scientifique dans le cadre de l’étude d’allégations de nature pseudoscientifique, religieuse, ésotérique ou paranormale. La corporation compte près de 400 membres et abonnés à travers le Québec, dont une quarantaine de membres actifs qui sont tous des bénévoles.

(Source : http://www.sceptiques.qc.ca/association/mission)

PROCHAINES CONFÉRENCES À MONTRÉAL

«Friends of science», ennemis de l’intelligence – Les climato-sceptiques

«Friends of science», ennemis de l’intelligence | Matthieu Dugal | Flâneur du web.

Extraits de l’article :

«Friends of science», ennemis de l’intelligence

Matthieu Dugal – Collaboration spéciale, Le Soleil

(Québec) «Il n’y a aucune honte à ne pas savoir. Les problèmes surviennent lorsque la pensée irrationnelle comble le vide laissé par l’ignorance.» – Neil deGrasse Tyson.

(…)

Ah oui, et Neil deGrasse Tyson y fustige aussi les climato-sceptiques, beaucoup moins drôles que leur équivalent dans le domaine de l’apéro : les Clamato-sceptiques (au Flâneur, nous trouvons que cette blague est vouée à un brillant avenir). Comme 99,9 % de la communauté scientifique donc (c’est une image), Neil deGrasse Tyson énonce dans sa série ce que les faits nous enseignent (notez qu’il ne s’agit pas ici d’opinion, nous ne sommes pas dans ce domaine tant prisé des réseaux sociaux du «moi j’pense que») : l’activité de l’homme est à l’origine d’un réchauffement climatique jamais vu. Un réchauffement si important que le Prix Nobel de chimie Paul Crutzen a proposé il y a 12 ans que l’on nomme une nouvelle ère géologique pour décrire ce phénomène inédit : l’anthropocène. Cette dénomination fait encore cependant l’objet de débats. Mais pas le climat.

…………..

Il est bon de fréquenter le site des Sceptiques du Québec : http://www.sceptiques.qc.ca/

Les Sceptiques du Québec inc. est un organisme sans but lucratif fondé en 1987. Son principal objectif est de promouvoir la pensée critique et la rigueur scientifique dans le cadre de l’étude d’allégations de nature pseudoscientifique, religieuse, ésotérique ou paranormale. La corporation compte près de 400 membres et abonnés à travers le Québec, dont une quarantaine de membres actifs qui sont tous des bénévoles.

 

Voir aussi : http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/ ( http://skepdic.com/)

 

 

Le surdiagnostique est le principal problème confrontant les systèmes de santé des pays avantagés en ressources.

Fernand Turcotte, professeur émérite émérite de médecine préventive et santé publique au département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval, a prononcé en 2013 une conférence que l’on pourrait intituler « Le surdiagnostique, Rendre les gens malades par la poursuite de la santé ». Au sujet du surdiagnostique, les Sceptiques du Québec ont écrit ceci :

Le surdiagnostique est le principal problème confrontant les systèmes de santé des pays avantagés en ressources. Le surdiagnostique est le diagnostique donné à une personne qui n’en a pas besoin. En plus d’être inutile, ce diagnostique n’est pas inoffensif puisqu’il appelle le surtraitement.

 

Les facteurs socioculturels ainsi que les principes fondant la prestation des services de santé qui tiennent un rôle dans le surdiagnostique seront révisés et discutés pendant la conférence. En plus d’aggraver la tendance lourde à la surmédicalisation, le surdiagnostique et le surtraitement ruinent la qualité de vie de bien des gens, ce qui constitue une contradiction flagrante de la mission principale de l’institution médico-hospitalière qui est le soulagement de la souffrance.

(Source : Les Sceptiques du Québec, http://www.sceptiques.qc.ca/activites/conferences)

( Fernand Turcotte est professeur émérite de médecine préventive et santé publique au département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval, dont il est un des fondateurs. Il est diplômé en médecine de l’Université de Montréal et en santé publique d’Harvard University. Il a réalisé plusieurs travaux de recherche en évaluation de certaines méthodes de prévention, dont le dépistage et la surveillance médicale en milieu de travail. Il a traduit plusieurs oeuvres de Nortin Hadler en santé publique, notamment Malades d’inquiétude ? – Source : Les Sceptiques du Québec, http://www.sceptiques.qc.ca/activites/conferences )

…………

« Les Sceptiques du Québec inc. est une association à but non lucratif fondée en 1987. Son principal objectif est de promouvoir la pensée critique et la rigueur scientifique dans le cadre de l’étude d’allégations de nature pseudoscientifique, religieuse, ésotérique ou paranormale. La corporation compte près de 400 membres et abonnés à travers le Québec, dont une quarantaine de membres actifs qui sont tous des bénévoles. » ( http://www.sceptiques.qc.ca/association/mission)